Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

lundi 21 février 2011

comment DSK flingue les pauvres:le menteur pris en flagrant délit

le 20 février ,au journal de france 2 ,DSK prétend agir pour les pauvres:
l'ARNAQUE du siècle .

pendant ce temps que fait-il réellement?





Les aventures de DSK…en Grèce.

http://berdepas.wordpress.com/2011/02/16/les-aventures-de-dsk-en-grece/



L’hebdomadaire américain « Fortune » et Courrier International rapportent les réactions furieuses du Gouvernement Grec à l’égard des Institutions financières appelées au chevet de ce pays gravement malade et menacé de faillite.

Samedi 12 février, le gouvernement socialiste grec a jugé « inacceptable la conduite » du Fonds Monétaire International (FMI, dirigé par le « socialiste » Strauss-Kahn), de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne. Ces trois institutions n’ont, en effet, accepté, vendredi 11 février, de verser la quatrième tranche d’un prêt accordé en mai 2010 par la zone euro et le FMI que sous des conditions de plus en plus spoliatrices pour la Grèce.

Elles ont versé ce prêt en déclarant que les très gros efforts budgétaires déjà réalisés par le gouvernement grec n’étaient pas encore suffisants et qu’il fallait désormais passer à une « accélération significative » et à un « élargissement » des « réformes structurelles ».

Nous ne négocierons les limites de notre dignité avec personne », précise le gouvernement Grec.

L’annonce qui a le plus scandalisé les Grecs concerne la révision à la hausse de l’objectif de privatisations souhaité par la « troïka » FMI-UE-BCE : 50 milliards d’euros d’ici à 2015, au lieu de 7 milliards sur trois ans initialement annoncés.

Car la Grèce traverse une période d’austérité absolue depuis l’année dernière : pour éviter la faillite du pays, le gouvernement doit réduire de 10 % les dépenses publiques. En contrepartie d’un plan d’aide de l’UE et du FMI s’élevant à 110 milliards d’euros, la Grèce s’est engagée à ramener son déficit budgétaire de 13,6 % à 3 % d’ici à 2014.

L’effort est considérable. Fonction publique, retraites, santé, des coupes sévères ont été opérées dans les budgets d’un Etat s’endette. Les citoyens ont multiplié grèves et manifestations pour protester contre des mesures jugées iniques. De fait, plus de 2 millions de personnes, soit 20 % de la population, vivent déjà en dessous du seuil de pauvreté en Grèce.

La réduction des dépenses publiques frappe donc durement des populations déjà fragilisées.

Cette information publiée, alors qu’en France, la candidature possible de DSK à l’élection de 2012 commence à énerver passablement, autant à Droite qu’à Gauche, démontre, si c’était nécessaire, que DSK aura bien du mal à concilier les positions qu’il a dû prendre en tant que patron du FMI, avec le programme concocté « benoîtement » par les oligarques du Parti Socialiste, avec l’intention de rassembler la Gauche, …toute la Gauche, pour gouverner à « Gauche toute » !!!!
Cet article a été publié le 16 février 2011 à 3:50

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.