Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

samedi 30 juin 2007

blog sur la production de framboises biologiques

Bonjour,

je m'appelle Pascal et je suis producteur de framboises biologiques.

j'ai des méthodes de culture qui me sont personnelles.

elles sont le fruit de 20 ans d'expériences successives.
je suis parti de techniques très compliquées pour aboutir à une méthode très SIMPLE

j'ai décidé de PARTAGER les techniques que j'utilise.

il n'y a aucun produit de traitement
aucun engrais chimique
l'utilisation d'outils est simplifiée au maximum
j'adore les mauvaises herbes:ce sont elles qui nourissent mes framboisiers.



Comme je ne suis pas trop doué pour les explications,je vais commencer par des photos.

laissez moi des commentaires,des questions.

j'espère que je vous transmettrai la passion qui m'anime.

6 commentaires:

cyp a dit…

Ouais ! Chic !

Salut Pascal,
Ton idée est extra, et comme le dit le bienheureux Jean-claude Bellamy (JCB pour les zintimes) : "la connaissance ne s'accroît que lorsqu'on la partage"... un peu comme une tarte... aux framboises :-)))

Je fais passer le mot aux amiEs pour ton blog, qui a franchement bonne mine : textes sypas et photos claires.

Amitié

cyp

paysan bio a dit…

à propos de tartes aux framboise,
j'espère qu'on ira jusqu'aux recettes.
et là je sais que j'ai affaire à une pointure

je ne pourrai pas faire passer le goût et les odeurs(confiture) mais chacun pourra les recréer à la maison.

Pascal

Quidam a dit…

Salut Pascal.

Absolument super, et merci pour tout ce savoir que tu nous transmets. Comme Cyp, je fais suivre en direction de mes compères jardinier du dimanche ...

(mon adresse, quidam.lambda@wanadoo.fr)

A+, l'ami.

paysan bio a dit…

merçi Quid,
j'ai noté ton adresse.

amitié

pascal

Jean-Noël a dit…

Bonjour,
La technique de ne pas travailler le sol ou presque me semble pertinente.
Cependant, j'aimerais la comprendre dans son ensemble. Comment faire pour implanter une culture annuelle ? Le désherbage est-il toujours manuel ou parfois mécanique ?
Y a-t-il des allées permanentes pour circuler entre les cultures, comme dans la technique des "planches permanentes" ?
Encore merci pour ce blog, j'admire ce genre d'initiative généreuse, en décalage avec ce monde de la concurrence - même parmi les bios !
Jean-Noël

Anonyme a dit…

Bonjour Pascal!
Je suis tombée sur ce site en faisant des recherches sur la production de framboises en France. Découragée par les produits et méthodes de production mentionnés sur plusieurs sites, je me suis dit qu'il faudrait peut-être regarder du côté bio. C'est que je cherche une façon d'entrer en agriculture en sachant que mes origines québécoises ne m'accordent pas encore les mêmes droits que le Français et donc côté budget c'est plutôt limité et donc l'accès aux terres aussi... Enfin bref... Je dois t'avouer que je n'ai pas eu le courage de tout lire ton blog, c'est que je ne comprend pas trop comment me servir de ce genre de site, je ne vois qu'une photo, mon accès internet est pourri, et je ne suis pas très patiente devant un écran! Hihi! Cela dit, le peu que j'ai vu de ta méthode me semble fort intéressant et j'aimerais bien pouvoir en discuter plus longuement avec toi. En plus, je crois qu'on est pas loin, je suis au nord de l'Ardèche! Je te laisse mon adresse mail, en espérant avoir de tes nouvelles sous peu...
melissahancaron@hotmail.com
merci, et à bientôt!
Mélissa

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.