Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mercredi 31 mars 2010

Pour une démocratie directe locale

http://elevons-niveau-nos-democraties.ning.com/profiles/blog/list


Rencontres de la démocraties locales : 28-29 Mai Grenoble
28 Mai 2010 au 29 Mai 2010 –
12erencontres.wordpress.com
Organisé par Adels

Type : rencontres

3 commentaires:

alainF a dit…

l'idée sur le papier est tres bien ,je la partage méme, mais quand est il dans les faits lorsque l on voit les difficultés de communiquer entre nous ?
et je ne parle meme pas de Romans ou il devait y avoir un conseil citoyen .... dont nous ne voyons meme pas le début aujourd hui apres un ans de lancement !!!

Tinsmar a dit…

Salut Alain,
Je rejoins ton "sentiment", sur l'idée que sur le papier cela paraît bien mais dure dans la réalité. Oui, si nous restons ad vitam dans cette réalité ancrée bien souvent dans une démarche locale classique où les élus ne se comportent pas en tant que représentants (cf constitution 1789, voir extrait sur le site (lien de cet article) ) mais endossant leur job de gestionnaire pour lequel il aurait été missioné, dès son élection. Certains font des efforts en déclenchant des réunions pour prendre le temps d'écouter en fonction de LEURS besoins, ou courent d'une réunion à l'autre pour leur parade sociale. Or, perso je ne souhaite pas d'un élu qu'il vienne dans ma réunion de ma petite asso pour voir comment nous filer des moyens en matos ou financier. J'attends de mon élus qu'il participe à des commissions avec d'autres citoyens, qui couvrent l'intérêt général et pas l'intérêt particulier (sauf détresse d'une personne), quand bien même d'une asso. Que les assos fassent remonter des besoins à des représentants qui participent aux commissions et voient comment organiser la commune pour satisfaire un besoin collectif au final, c'est ce que je pense être une gestion responsable de la collectivité et pas des individualités. Le problème dans la démarche des conseils citoyens, c'est qu'ils sont très vite transformés en usine à gaz du moment qu'ils n'ont pas accès au budget de la commune. En ce sens qu'ils votent le budget sur la base de leurs projets et des investissements pour le fonctionnement etc. Avoir un conseil de citoyens sans que ses décisions soient suivis de la mise en oeuvre des moyens pour leurs réalisations alors, c'est du vent. Pour Romans il faut que ça soit un préalable. Sans quoi ça ne vaut pas le coup d'y passer du temps à part mousser les élus locaux. Par ailleurs il est important qu'il y ait dans un premier temps un tirage au sort des citoyens pour éviter que les "potes du maire" n'envahissent le conseil.

Anonyme a dit…

Pourquoi ne pas parler des saisonniers en agriculture. Maintenant certains sites sont traduis en polonais et arabe. Oui c'est difficile de trouver de la main-d'oeuvre pas cher ! surtout qui n'ose rien dire au travail. Vive l'exploitation salariale et que vive ces serristes exploiteurs qui en plus auront leurs charges patronales déduites... Quel bonheur pour eux ! Franchement ils devraient prochainement bâtir leurs serres dans les pays de l'Est, encore moins cher...

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.