Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 1 janvier 2010

sarko se félicite du Nouvel Ordre Mondial dans ses voeux aux Français ...

à propos:une coquille s'est glissée dans le discour de Sarko.
"tout le monde a souffert de la crise pendant l'année 2009"
l'auteur du discours ,GUAINO, ne semble pas en avoir tant souffert que ça:

http://paysan-bio.blogspot.com/2009/12/pas-de-crise-pour-nos-elites-salaire.html

Obama augmente les mesures sécuritaires au nom de la lutte contre les terroristes
( ou contre le terroriste désequilibré et,ou manipulé qui met de la poudre dans son slip?)...

jusqu'ou iront-ils ?

grace aux mensonges,les mesures de contrôle ne seront pas imposées aux populations,ce seront ces populations appeurées qui les réclameront...

un film est,à mon avis,très intéressant pour l'éducation populaire:
vrai?faux? il a l'avantage de nous interroger sur NOS CROYANCES.



si on revenait à Sarko ?
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

2 commentaires:

JiBé a dit…

Je ne connaissais pas le film ZeitGeist et j'ai essayé de le regarder jusqu'au bout. Je dois admettre qu'il est troublant
mais je me suis arrêté au sept douzième.

Cela correspond à la partie concernant le 11 septembre . Je trouve qu'elle comporte beaucoup de point communs avec le film "Loose Change".

Mais ce qui m'a vraiment fait ressentir le désir d'interrompre le visionnage, c'est la partie qui remet en cause l'existence de Jésus-Christ. Moi j'aime bien Jésus-Christ, je trouve que ce mec est vraiment cool et je considère même que c'est un des plus grand homme que cette terre ait porté (au même titre que Siddhartha, Confucius, Zoroastre, ...) et je me devais de vérifier certains des éléments qui sont avancés dans ce film avant d'en poursuivre le visionnage.

C'est la seconde fois que j'entends quelqu'un prétendre que Jesus n'a pas existé (la première, c'était un collègue de boulot qui n'a pas su apporter d'éléments pour appuyer son propos).
Là, certains éléments vérifiables sont avancés, et il est assez simple de les confronter à ce que la majeure partie des scientifiques et théologiens avancent.
J'ai d'abord cherché par moi même à vérifier les éléments qui sont affirmés. Mais, ce faisant, je suis tombé sur quelques sites qui présentent des travaux assez complet de démontage méticuleux du film ZeitGeist.

Entre autre:

http://www.alwaysbeready.com/index.php?id=124&option=com_content&task=view

et

http://benwitherington.blogspot.com/2007/12/zeitgeist-of-zeitgeist-movie.html

Et là, il faut bien admettre que le socle argumentaire du film ZeitGeist est copieusement et efficacement dézingué (pour ce qui est de la partie concernant le christianisme).

Je crois que même sans être "fan" de Jesus-Christ comme je le suis (ce qui pourrait éventuellement être une source de partialité et de non objectivité), il est assez aisé d'admettre que Peter Joseph (le réalisateur de ZeitGeist) est complètement à côté de la plaque.

Bref .. pour moi .. ce genre de développement erroné ruine toute la crédibilité de l'édifice qui peut pourtant contenir quelques éléments intéressants.


Autant je trouve les parallèles entre l'ancien testament et l'épopée de Gilgamesh ou la mythologie mésopotamienne, zoroastriste et égyptienne franchement pertinents (j'avais déjà remarqué ces similitudes par moi même). Autant je trouve que le fait de s'attaquer comme ça à l'existence de Jésus-Christ, en utilisant des arguments aussi facilement démontables, décrédibilise définitivement l'édifice. En tout cas cela inhibe totalement mon adhésion.

Tu as raison de dire que ce film nous interroge sur nos croyances, mais il ne nous interroge pas longtemps.

Je ne sais pas si je vais regarder la fin de ce film .. Car s'il faut se méfier à chaque phrase de ce qui est avancé, cela devient lourd.

En conclusion, je dirais que dans ce film, Peter Joseph mélange le potentiellement vrai et le complètement faux et que cela ne donne pas un mélange digne de confiance.

En tout état de cause.. je préconise de ne pas utiliser ce matériau pour de l'éducation populaire car il comporte trop d'éléments manifestes de désinformation.

paysan bio a dit…

je crois que tu as fait l'exercice d'éducation populaire qui m'intéresse:

tu as dans ce film un mélange d'informations et de désinformations qui se heurte frontalement à la vision qu'on a généralement face à la religion qui,si on y réfléchit,est aussi un mélange d'informations et de désinformations.

quand je dis qu'il nous interroge sur nos croyances,je ne parle absolument pas de remettre en cause la religion de chacun,
je parle d'une faculté humaine de décider,même sans fondement prouvé,que certaines choses sont vraies et d'autres sont fausses et de s'appuyer sur ce socle pour se forger une opinion.

je parle ensuite d'une faculté humaine qu'ont les gens de se rassembler quand ils croient à la même chose,vraie ou fausse :
rassemblement autour d'une religion,mais aussi autour d'une vision politique (droite ou gauche)ou alors autour d'un statut social(classe),etc...

et pour finir,je parle d'une faculté humaine des groupes à exister par eux-mêmes,avec leurs propres rêgles,en oubliant pourquoi ils ont été créés.

toute cette réflexion a commencé pour moi entre le grenelle de l'environnement et Copenhague:
j'ai vu apparaître des prophètes de l'écologie,des films de propagande,des fanatiques,des exclusions pour ceux qui osaient critiquer les idées dominantes ETC...

avant,il y avait le cathéchisme obligatoire dans les écoles,
aujourd'hui tous les enfants sont "éduqués" à l'écologie dès leur plus jeune âge.
l'idée est que ça devienne un réflexe conditionné plutôt qu'un CHOIX
et quelque part,même si je comprend la finalité,ça me gêne.

et je veux comprendre.
la compréhension,c'est ça l'éducation populaire.

pascal

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.