Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mardi 22 septembre 2009

écolo-IMPERIALISME

je le craignais fortement,
ce qui est bien avec Sarko c'est qu'il ne faut pas attendre longtemps pour savoir où il veut en venir:
se servir de l'écologie pour mettre en place un écolo-impérialisme c'est la possibilité d'empêcher les pays pauvres de changer de statut.

on sait que si tous les humains consommaient comme les Français il faudrait 8 terres.
si nous voulons conserver notre style de vie durablement,il faut absolument empêcher les autres d'y arriver.c'est à la fois simple et...cynique

L'europe ne se gênait pas trop ,grace a FMI et à l'OMC ,pour piller les ressources des pays pauvres.
avec l'excuse ,en plus ,de la préservation du climat,elle va s'en donner à coeur-joie dans l'impérialisme.

salauds de pauvres qui veulent à tout prix produire et consommer en risquant de POLLUER notre belle planête !

le pire dans l'histoire:
Nicolas hulot qui a tout fait pour faire mettre en place cette fameuse taxe carbone injuste fait un documentaire où il prétend que son but final est exactement le contraire de ce qui va arriver.
ça s'appelle" le syndrome du Titanic".
forme de justification au vu de ce que ce colonialisme va presque forcément engendrer ?

PARTAGER en laissant les pauvres crever de faim,c'est vraiment une notion de PARTAGE que je trouve DEGUEULASSE.

pascal

------------------------------------------------------------------------------------------------
pour Climat : Sarkozy et Merkel pour une taxe carbone contre les mauvais eleves, AFP, 18/09/09

Paris (AFP) - 20:09 - La France et l'Allemagne soutiennent le principe d'une taxe carbone pour les mauvais eleves en matiere de reduction des gaz a effet de serre et souhaitent la creation d'une organisation mondiale de l'environnement, dans une lettre vendredi au secretaire general de l'ONU.
"Il ne serait pas acceptable que les efforts des pays les plus ambitieux soient compromis par les fuites de carbone qui resulteraient de l'absence ou de l'insuffisance d'action de certains", ecrivent le president francais Nicolas Sarkozy et la chanceliere allemande Angela Merkel dans ce courrier a Ban Ki-moon rendu public par l'Elysee.
"Pour cette raison, il doit etre possible de mettre en place des mesures d'ajustement appropriees visant les pays qui ne respecteraient pas cet accord (ou n'en seraient pas partie)", ajoutent M. Sarkozy et Mme Merkel en faisant reference a un accord qui serait obtenu a la conference sur le climat de Copenhague en decembre.

Le chef de l'Etat francais, qui vient d'annoncer l'entree en vigueur des 2010 d'une taxe carbone en France, s'est prononce a plusieurs reprises pour la mise en place d'une mesure equivalente aux frontieres de l'Union europeenne (UE) afin de preserver une "concurrence loyale et equitable" entre les entreprises de ses membres et celles des pays moins "verts".

L'Allemagne s'etait jusque-la montree plus reservee sur ce type de mecanisme. En juillet dernier, le secretaire d'Etat allemand a l'Environnement Matthias Machnig avait ainsi craint qu'une telle taxe soit percue par les pays en developpement comme "une nouvelle forme d'eco-imperialisme".
Dans ce courrier, les deux dirigeants estiment qu'une "nouvelle architecture institutionnelle devra etre mise en place et favoriser l'emergence d'un droit international de l'environnement". Ils souhaitent des progres "sur la voie de la creation d'une organisation mondiale de l'environnement".
Leur lettre a ete publiee a la veille du sommet sur le climat qui doit se tenir mardi prochain a New York pour relancer les negociations afin d'aboutir a un accord a Copenhague.
M. Sarkozy et Mme Merkel y souhaitent que le sommet de New York permette de deboucher sur un consensus sur quatre points essentiels, dont la reduction d'au moins 50% des emissions mondiales de gaz a effet de serre d'ici a 2050 par rapport a 1990, adoptes par les pays du G8 en juillet.
Ils demandent egalement des "engagements contraignants et ambitieux des pays developpes", conformes avec l'objectif de -80% d'emissions d'ici a 2050 adoptes par ceux du G8, avec des "efforts comparables" a partir de 2020.
Les pays emergents doivent pour leur part s'engager a "reduire la croissance de leurs emissions par rapport au niveau actuel",
a adopter "un calendrier" de reduction et publier avant 2012 des "plans de croissance sobre en carbone", plaident aussi le president et la chanceliere.

Enfin, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel pronent la definition de mecanismes permettant de soutenir les politiques de reduction des emissions de CO2 dans les pays en developpement, en matiere de financement comme de cooperation technologique.

<http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-.htm?&rub=14&xml=newsmlmmd.45cb02177a376cada8ec67299d9fc249.5b1.xml>

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.