Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mercredi 23 mars 2011

les mensonges du nucléaire : la porte ouverte aux catastrophes

Nucleaire : le Japon avait ete alerte d'irregularites a Fukushima,
LeMonde.fr, 22/03/11, 16h54
Antoine Bouthier

Le 7 fevrier, un mois avant le seisme et le tsunami qui ont endommage la centrale nucleaire de Fukushima, l'agence de regulation nucleaire japonaise a autorise le maintien pendant 10 annees supplementaires du plus ancien des six reacteurs de la centrale, malgre des avertissements concernant sa securite, a revele lundi 21 mars le New York Times.


L'agence en question avait signale des craquelures sur le groupe electrogene de surete du reacteur n° 1 de Fukushima Dai-Ichi. Elle avait toutefois autorise le maintien du reacteur sous reserve que les operations de maintenance soient renforcees. Le resume des deliberations est en ligne sur le site du ministere japonais de l'economie, du commerce et de l'industrie, dont depend l'agence.
Les craquelures auraient rendu les moteurs du generateur electrique plus vulnerables a la corrosion causee par l'eau de mer. Le tsunami a fortement endommage ces moteurs, ce qui a provoque l'arret du systeme de refroidissement, vital pour le reacteur.
Une dizaine de jours avant la catastrophe, Tokyo Electric Power (Tepco) avait remis un document aux autorites dans lequel il reconnaissait avoir fausse les donnees des registres de controle
. L'entreprise avait precedemment assure avoir verifie une trentaine de pieces, avant d'admettre qu'elle n'en avait rien fait.

Tepco a notamment avoue qu'une carte d'alimentation d'une valve de controle de temperature de reacteur n'avait pas ete inspectee pendant onze ans, bien que les techniciens, qui s'etaient contentes d'un controle de routine, aient indique le contraire.
L'agence de regulation avait alors conclu que "la gestion de la maintenance etait inappropriee" et que la "qualite des travaux d'inspection etaient insuffisants."
"L'ensemble du reacteur etait vetuste"
Pourtant, quelques semaines plus tot, lorsque l'agence a autorise le non remplacement du reacteur defectueux, de nombreuses irregularites avaient deja ete constatees. Cette decision seme le doute sur l'independance des panels d'experts comme celui qui a autorise l'extension du reacteur n° 1 de Fukushima Dai-Ichi, au-dela de la limite de 40 ans generalement admise.
Le reacteur a ete construit en 1971. Pendant le processus de decision de la commission, Tepco avait affirme que le reacteur pouvait etre operationnel pendant 60 ans.
"Il n'est pas possible de dire dans quelle mesure les manquements constates concernant l'entretien et le controle des installations ont influence ou non la cascade de probleme decoulant du seisme", a note l'Agence, qui avait toutefois enjoint Tepco de corriger sa conduite et de dresser un nouveau plan de maintenance d'ici au 2 juin.

Cite par le New York Times, Mitsuo Tanaka, un ingenieur qui a contribue a la fabrication des reacteurs de la centrale Fukushima Dai-Ichi, a declare que ces derniers etaient clairement hors d'age. "Il etait grand temps de remplacer le reacteur", a-t-il dit. "Certes, le tsunami l'aurait endommage de toute facon. Mais les tuyaux, la mecanique, l'informatique et meme l'ensemble du reacteur etaient vetustes, cela n'a fait qu'aggraver le risque."

Eisaku Sato, l'ancien prefet de Fukushima et opposant au nucleaire, avait deja denonce l'inefficacite de l'agence de controle. En 2000, un inspecteur avait signale a l'agence des craquelures sur l'enceinte de confinement de la centrale de Fukushima. Le prefet n'avait appris la nouvelle que deux ans plus tard. "Les regulateurs se sont assis sur le rapport concernant les craquelures", affirme-t-il. Jusqu'ici, les rapports entre Tepco et les autorites etaient percus comme conflictuels. Mais pour M. Sato, ce nouvel incident met en lumiere des rapports de connivence entre les autorites de regulation gouvernementales et les operateurs du nucleaire.

Pendant les dix annees a venir, de nombreux reacteurs atteindront l'age fatidique de 40 ans et les couts de remplacement s'annoncent astronomiques. Les opposants au nucleaire dans le pays estiment que c'est l'une des raisons pour lesquelles l'agence de securite nucleaire et industrielle nippone a pu minimiser les problemes qu'elle a elle-meme deceles.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/03/22/nucleaire-le-japon-avait-ete-alerte-d-irregularites-a-fukushima_1496991_3244.html

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.