Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

lundi 28 mars 2011

quand l'alimentation part en couilles:l'aliment miracle des porcs bodybuildés

Chine : Les porcs bodybuildes, un risque pour la sante, Greenetvert, 26/03/11 C’est ainsi que les gens du metier surnomment ces porcs dont la viande n’a presque aucune graisse. A l’occasion de la journee du consommateur, les journalistes de CCTV ont enquete sur le sujet. Ils ont decouvert une filiere qui fait courir des risques graves a la sante publique. Ils ne font pourtant pas de musculation, mais ils ont des physiques d’athletes. Les cochons qui se vendent sur les marches chinois sont de plus en plus secs. C’est ce qui plait a des consommateurs qui se soucient de leur tour de taille et de leur sante. Malheureusement pour eux, acheter sans graisse c’est peut etre courir un risque autrement grave que de prendre quelques kilos. Les journalistes sont remontes d’un marche de viande de Nankin vers un abattoir de la meme municipalite. Quand ils demandent pourquoi les betes sont si musclees, on leur repond : ca vient de leur alimentation. Mais pour savoir precisement de quoi il s’agit, il faut aller vers les elevages. L’equipe s’est alors rendue dans une exploitation situee a Mengzhou, dans la province du Henan. Les eleveurs ne s’en cachent pas, ils ajoutent dans les aliments un ‘medicament’. Ce qu’ils appellent ainsi permet selon leurs propres termes, de rendre ces porcs beaux comme des hommes qui font du culturisme. Et surtout de les vendre pour un bien meilleur prix. Mais quand on leur demande de quoi est compose le ‘medicament’, ils deviennent muets. “On sait pas, on n’est pas de chimistes nous, on sait pas faire des analyses ! C’est une poudre blanche, comme de la farine, ne me demandez pas ce qu’il y a dedans ! Ce que je sais c’est qu’il ne faut pas en mettre trop ! 120 grammes dans 500 kilos d’alimentation animale. Un peu trop et les cochons, ils meurent !” Ce ‘medicament miracle’, c’est une poudre contenant notamment du clenbuterol, une substance interdite en Chine dans l’alimentation animale, et ce depuis 2002. La science a prouve que la consommation par l’homme de viande contenant du clenbuterol pouvait conduire a des symptomes graves, pouvant causer la mort et le developpement de cancers. La pratique est interdite, mais elle semble en vogue dans la plupart des exploitations. Le probleme vient des autorites qui ne controlent pas comme elles le devraient et le pourraient. Un test d’urine permet en effet de detecter le clenbuterol. Mais il suffit aux eleveurs de donner un billet aux controleurs pour qu’ils fassent le test sur une bouteille d’urine preparee a l’avance, “au cas ou un controleur vient, ce qui ne se passe pas tous les 4 matins ! Je leur souhaite bien du plaisir pour trouver quelque chose dans l’urine qu’on leur donne, elle est propre comme de l’eau de roche !” Une eleveuse trouve la situation follement amusante. On se demande comment le journaliste, avec sa camera cachee, reussit a autant delier les langues… Et les pratiques illegales passent a travers les controles prevus aux etapes du transport, de l’abattage et de la vente, de maniere similaire a ceux mis en place au niveau de l’elevage… Avec des episodes qui rendent le telespectateur a proprement parler fou de rage… Le plus etonnant est un conducteur qui envoie les cochons vers l’abattoir. “On met un billet de 100 yuans sur la table des inspecteurs et ils nous laissent passer. Mais un jour je n’avais pas de monnaie. Ils ont insiste pour inspecter. J’ai quand meme reussi a leur passer une bouteille de ma propre urine. Depuis, comme je sais que ca peut arriver, je ne mange plus de viande. Car il parait qu’ils pourraient trouver le clenbuterol dans mon urine si je mangeais du porc contamine.” … Epatant… Les reactions a ce reportage de 40 minutes qui donne une image horrifiante du controle sanitaire chinois ont ete immediates et acerbes. Le lendemain, le ministere de l’agriculture declarait qu’une equipe allait etre depechee dans les provinces du Henan et du Jiangsu pour combattre les pratiques. Comme si souvent, un reportage accusateur fait reagir les autorites. Et une fois passe l’interet des journaux, tout recommence, tranquillement, comme avant… Source de l'article : CCTV (China Central TeleVision) : news.cntv.cn http://www.greenetvert.fr/2011/03/26/les-porcs-bodybuildes-un-risque-pour-la-sante/14858

1 commentaire:

Anonyme a dit…

What a material of un-ambiguity and preserveness of precious know-how concerning unexpected emotions.
Here is my blog post - the tao of badass

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.