Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 25 juillet 2008

l'avis d' Annie Thébaud-Mony,chercheuse à l'INSERM

elle affirme:
"Contrairement à ce qui est affirmé OFFICIELLEMENT,il n'y a pas de dose en dessous de laquelle il n'y a pas de danger."

la source:
http://videos.tf1.fr/video/news/0,,3921898,00-quatrieme-incident-quinze-jours-tricastin-.html

2 commentaires:

Quidam LAMBDA a dit…

C'est un avis militant qui n'a rien de scientifique, Pascal.

Moi, Pharmacien, Maître de Conférence à l'Université, j'affirme que contrairement à ce que laisse entendre Annie Thébaud-Mony, il y a un seuil en dessous duquel les effets ne sont plus perceptibles ni mesurables.

Il faut être vigilant et intraitable sur la transparence, ainsi que sur la rigueur des procédures.

Il n'en reste pas moins que d'un point de vue environnemental, les incidents en question sont infiniment moins dommageables que les rejets des centrales au fioul, au charbon ou au gaz construite en Allemagne suite à l'abandon du nucléaire sous la pression des écologistes.

Un accident d'avion fait peur. En cas d'accident, on est sûr d'y mourir. Pourtant le risque de mourir en avion est infiniment moindre que celui de mourir en marchant ou en voiture pour le même kilométrage parcouru ...

Amicalement. :-))

lobe a dit…

l'avis du pharmacien n'est pas non plus étayé scientifiquement. Or les dernières études épidémio autour des centrales nucléaires en Allemagne donnent hélas raison à Annie ! Evidemment les résultats des français ( IRSN) différent de résultats anglais et allemands : normal , les nuages radioactifs s'arrêtent à nos frontières!

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.