Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

jeudi 16 juillet 2009

industrie pétrolière :pollueurs en toute impunité.l'inhumanité dans toute sa splendeur

Les compagnies petrolieres epinglees par Amnesty International, Metro, 02/07/09

Au Nigeria, la pollution aux hydrocarbures represente une "tragedie des droits humains" selon un rapport de l'ONG.

Il est difficile d'imaginer lorsqu'on fait son plein a la station-service en quelles conditions on extrait l'or noir qui nous fait rouler.

On ne sait meme pas exactement d'ou vient l'essence ou le diesel : pas de tracabilite a la pompe. Le rapport que vient de publier l'ONG Amnesty International sur le petrole, la pollution et la pauvrete dans le delta du Niger (Nigeria : Petroleum, Pollution and Poverty in the Niger Delta) est edifiant.
Dans ce pays qui compte parmi les plus gros exportateurs au monde de petrole, non seulement la population ne profite pas de la richesse creee, elle subit les consequences d'une pollution inquietante, selon Amnesty. L'ONG n'hesite pas a qualifier de "tragedie des droits humains" la situation dans le delta du Niger.
Des consequences sur la sante
"Les populations vivant dans les zones de production du petrole dans le delta du Niger doivent utiliser une eau polluee pour boire, cuisiner et se laver. Elles consomment du poisson contenant des hydrocarbures et d’autres toxines (lorsqu’elles ont la chance de trouver du poisson), et les terres qu’elles utilisent pour l’agriculture sont detruites. Apres les deversements de petrole, elles inhalent des vapeurs d’hydrocarbures, du gaz et d'autres polluants.", explique Audrey Gaughran, specialiste de la responsabilite des entreprises en matiere de droits humains pour Amnesty et coauteur du rapport.
"Pour pecher, il faut pagayer pendant quatre heures sur plusieurs rivieres pour arriver a un endroit moins pollue… mais malgre tout, lorsqu'on ouvre le ventre des poissons, ca sent parfois le petrole brut" , raconte un pecheur nigerian, cite par le rapport. "Les gens se plaignent de problemes respiratoires et de lesions cutanees – et pourtant, ni le gouvernement ni les compagnies petrolieres ne cherchent a controler les consequences humaines de la pollution par les hydrocarbures", ajoute Audrey Gaughran.

Shell mis en cause
Aujourd'hui, aucune etude n'a evalue l'ampleur des deversements d'hydrocarbures dans le delta du Niger. Ce qui est sur est que les consequences pour la population locale sont desastreuses : "la majorite de la population du delta du Niger depend de l'environnement naturel pour sa nourriture et ses moyens de subsistance, notamment par l'agriculture et la peche", explique l'ONG.
"Le delta du Niger constitue un exemple frappant du manque de responsabilite d’un gouvernement envers son peuple, et d’entreprises multinationales n’ayant pratiquement aucun compte a rendre quand leurs activites portent atteinte aux droits humains", resume Audrey Gaughran.

Les manquements du gouvernement ne dedouanent pas pour autant les compagnies petrolieres de leurs responsabilites, explique Audrey Gaughran : "Les compagnies petrolieres telles que Shell (le plus gros exploitant de la region, ndlr) ne peuvent pas ignorer les consequences de leurs actions simplement parce que le gouvernement ne parvient pas a leur faire rendre des comptes. La regle, en l’occurrence, ce n’est pas le ‘ pas vu, pas pris ’ – il existe des normes internationales concernant l’industrie petroliere et ses consequences sociales et environnementales. Les compagnies operant dans le delta du Niger les connaissent tres bien."

Telecharger le rapport (pdf en anglais)
<http://www.metrofrance.com/planete/les-compagnies-petrolieres-epinglees-par-amnesty-international/migb!UUZTbsvSGdzqc/>

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.