Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

jeudi 16 février 2012

hollande acheté par les patrons(suite)

Hollande a-t-il fait une proposition choc devant des patrons?


Dans son édition de mercredi, L'Express affirme que François Hollande a rencontré des patrons et évoqué des propositions sur la réduction de la dépense publique pour le moins surprenantes de la part d'un socialiste. Au PS, on nie que ces propositions soient celles du candidat. Le Front de gauche, lui, reste incrédule.

C'est une bombe potentielle pour le candidat Hollande. Dans son édition de mercredi, L'Express raconte que François Hollande a avancé des propositions pour réduire la dépense publique lors d'un dîner avec des grands patrons. Selon un P-DG anonyme cité par l'hebdomadaire, le socialiste aurait "évoqué la formation professionnelle et l'aide au logement comme trop coûteuses". Il aurait également suggéré la suppression des départements, la réduction des dotations de l'Etat aux collectivités locales, l'introduction de salariés privés dans les établissements du secondaire et, enfin, la prise en charge de la dépendance par les assurances privées. Autant de propos rapportés qui sont en dissonance avec le discours du Parti socialiste sur tous ces sujets.


Interrogée par leJDD.fr, la porte-parole de François Hollande, Delphine Batho, se refuse à "commenter ou à démentir des échos de presse". Mais elle jure que prêter de telles propositions au favori des sondages n'est "pas sérieux". "Qui peut croire qu'il sera le candidat des assurances privées pour prendre en charge la dépendance?", interroge-t-elle. Ce serait, en effet, en contradiction totale avec le projet du PS, qui propose de "faire appel à la solidarité nationale".

"Nous sommes à l'exact opposé de ces pistes"

Le candidat reprendrait-il à son compte certaines des autres pistes évoquées par L'Express? Razzy Hammadi, secrétaire national à la Fonction publique du PS et représentant de l'aile gauche du parti, refuse d'y croire. "Je travaille suffisament et régulièrement avec François Hollande pour vous dire que cette brève est tout aussi sérieuse que le courage qui accompagne son anonymat", affirme-t-il au JDD.fr. "Nous sommes sur ces points à l'exact opposé des pistes évoquées", ajoute celui qui sera candidat aux législatives en Seine-Saint-Denis.

Du côté du Front de gauche, partenaire potentiel du PS, on peine aussi à croire que François Hollande ait tenu de tels propos. "On a été surpris. Ça dépasse l'entendement", confie au JDD.fr Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon. "C'est tellement énorme que ça dépasserait l'imaginable pour un candidat de gauche, même si c'est une gauche d'accompagnement du libéralisme", ajoute-t-il. Mais Eric Coquerel reste prudent : "C'est relaté par une journaliste qui elle-même relate des paroles qui ne sont pas celles de François Hollande", souligne-t-il.



François Hollande devra-t-il aller jusqu'à démentir lui-même avoir tenu ces propos? Delphine Batho ne lâche rien, martelant que "François Hollande est le candidat du changement et de la justice". Razzy Hammadi, lui, assure que "notre candidat s'exprimera en temps et en heure" sur son projet. Après les débats internes par communiqués de presse interposés à propos de l'embauche de 60.000 enseignants, la campagne de François Hollande se passera aisément d'une nouvelle polémique étalée au grand jour.

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Francois-Hollande-a-t-il-fait-des-propositions-chocs-lors-d-un-diner-avec-des-patrons-462667/

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
le problème dans l'histoire c'est que tous les partis qui se sont inféodés d'eux-même au PS comme Europe-écologie et le front de gauche se retrouvent du même coup inféodés aux grand patrons.
elle est belle la gauche dans cet état!!!!!!!!!!!!!!!!!

1 commentaire:

Anonyme a dit…

je ne voient pas en quoi la suppression des conseil généraux qui font souvent doublon avec les conseil régionnaux serait contre les idées de gauche?????
Réduire tout les gaspillage publique (et dieux sait qu'il y en a ) est pour moi absolument nécessaire.
Bien entendu il faut être très vigilant sur les retombé sociale que cela peut avoir.
n'oublions pas aussi que les plus gros bénéficiaire des gabegie publique c'est tes amis politique de l'UMP et de la droite populaire qui les ramasse.
je comprend mieux pourquoi tu défend leurs intérêts.
Papounet

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.