Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mercredi 14 octobre 2009

bio-carburant:l'arnaque écologique fer de lance du "développement durable" :BORLOO et ses mensonges

Des biocarburants pas aussi "verts" que ca, Le Monde, 09/10/09

Les biocarburants utilises en France ne sont pas tous aussi "verts" que l'on veut bien le dire. Qu'il s'agisse des emissions de gaz a effet de serre qu'ils engendrent ou de l'energie consommee dans leurs processus de fabrication, de grandes disparites apparaissent. Sans compter l'impact que peut avoir leur developpement sur l'utilisation des terres.

C'est ce que montre un rapport realise par le bureau d'etude Bio Intelligence Service (BioIS) pour le compte de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maitrise de l'energie) que Le Monde s'est procure. Ce rapport a servi de base a une etude sur les biocarburants de premiere generation consommes en France publiee par l'Ademe jeudi 8 octobre, tard dans la soiree, a la demande du ministere de l'Ecologie.

Le "haut du panier", l'ethanol de canne a sucre
L'ethanol de canne a sucre emet 90 % de moins de gaz a effet de serre que l'essence et les economies d'energies dans son processus de production sont d'environ 80 %.
Le bilan "correct" des bioethanols issus du mais, du ble, de la betterave et des biodiesels de tournesol, colza, soja
Ces bioethanols et ces biodesels assurent, selon le rapport, un gain en terme d'emissions de 60 % a 80% par rapport aux energies fossiles et des economies d'energies dans le processus de fabrication de 50 % a 80%.
Les mauvais comptes de la filiere ETBE (ethyl-tertio-buthyle-ether) issue d'ethanol de betterave, de ble, de mais
Apres le biodiesel de colza, la filiere ETBE (ethyl-tertio-buthyle-ether) qui est basee sur l'utilisation de l'ethanol de betterave, de ble, ou de mais est la filiere la plus developpee en France.
Son bilan, tant en termes de gains energetiques (a peine 20%) que de reductions d’emissions la qualifie tout juste aux exigences europeennes : selon la directive sur les energies renouvelables, un biocarburant, pour etre comptabilise dans le plan Climat, devra permettre une reduction de 35 % des gaz a effet de serre par rapport a l’energie fossile qu’il remplace en 2010 et de 50 % en 2013.

L'impact sur l'utilisation des terres modifie les bilans
Le rapport insiste egalement sur les consequences du developpement des biocarburants sur l'utilisation des terres, que les cultures sur lesquelels ceux-ci reposent prennent la place de cultures alimentaires ou prosperent a la place des forets.
Le rapport montre que la prise en compte de changement d'affectation des sols peut transformer un bilan a peu pres positif sur le plan environnemental et energetique en un bilan catastrophique.

L'etude de BioIS montre par exemple que, dans l'hypothese ou la production de biocarburants se traduit par de la deforestation en zone tropicale, le biodiesel issu du colza a un bilan carbone deux fois plus mauvais que le combustible fossile qu'il remplace.
Sur le meme sujet :
Decryptage : Ecologistes et agriculteurs s'affrontent durement sur la deforestation de l'Amazonie
Chronique Matieres premieres : L'ethanol a la ramasse, par Alain FaujasLes faits
<http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2009/10/09/des-biocarburants-pas-aussi-verts-que-ca_1251439_3244.html#ens_id=1251451>

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.