Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

dimanche 25 octobre 2009

plus d'un milliard de personnes frappées par la faim dans le monde

et pendant ce temps Nicolas Hulot nous assure que la priorité ce sont ses 300 000 réfugiés climatiques qu'il faut sauver grace à l'AMENDE CARBONNE.

pour cacher un problème majeur il suffit de braquer tous les projecteurs vers un autre problème bien plus mineur et surtout hypothétique.

lisez bien la conclusion:
s'occuper d'écologie sans se soucier de ceux qui crevent de faim nous conduit autant dans le mur que la politique industrielle polluante actuelle.
----------------------------------------------------------------------------------------------

Plus d'un milliard de personnes frappees par la faim dans le monde,
Liberation.fr,
14/10/09

La faim a progresse dans le monde en raison de la crise economique mondiale en 2008-2009 et touche aujourd'hui un sixieme de la population mondiale, selon un rapport publie mercredi par la FAO, une agence de l'ONU.

Pour la premiere fois depuis 1970, le seuil historique du milliard d'affames dans le monde a ete de nouveau franchit. A l'occasion de la semaine de l'alimentation, un rapport conjoint de la FAO (l'agence de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture) et du PAM (programme alimentaire mondial) estime qu'une personne sur six souffre de la faim.
«Aucune nation n'est epargnee et, comme toujours, ce sont les pays les plus pauvres et les populations les plus demunies qui en patissent le plus», deplore Jacques Diouf, le directeur general de la FAO. La majeure partie des personnes sous-alimentees provient, en effet, des regions du tiers-monde : Asie-Pacifique (642 millions), suivie de l'Afrique subsaharienne (265 millions), de l'Amerique latine (53 millions) puis d'une region comprenant Proche-Orient et Afrique du Nord (42 millions). Cependant, les pays developpes sont egalement frappes. 15 millions de personnes souffrent de la faim dans les pays du industrialises, precise le document.

Augmentation des prix des denrees alimentaires

Selon le rapport, les crises economique et alimentaire ont eleve de maniere dangereuse le prix des denrees de premiere necessite. Le nombre de victimes de la malnutrition a augmente de 100 millions par rapport a l'annee derniere. «Les menages pauvres se sont trouve dans l'obligation de reduire le nombre des repas et de consommer des aliments moins nutritifs, de diminuer les depenses de sante et d'education, et de vendre leurs avoirs», souligne-t-il.
Cependant, les crises n'ont fait qu'aggraver une situation deja inquietante. Le nombre de personnes mal nourries augmente de maniere reguliere depuis plus d'une decennie, effacant les benefices des progres observes dans les annees 1980 et au debut des annees 1990.

«Le probleme de l'insecurite alimentaire» est «d'abord une question de mobilisation au plus haut niveau politique pour que les ressources financieres necessaires soient disponibles», a declare Jacques Diouf, directeur general de la FAO.

«Chaque annee, les soutiens a l'agriculture des pays de l'OCDE atteignent 365 milliards de dollars et les depenses d'armement 1.340 milliards», a-t-il rappele, dans le cadre de la Semaine mondiale de l'alimentation.

300 experts a Rome
Alors que la population mondiale devrait atteindre les 9,1 milliards d'individus dans les quarantes prochaines annees, 300 experts internationaux s'interrogent sur le theme «comment nourrir le monde en 2050», cette semaine a Rome. «L'alimentation devient une bombe pour les gouvernements: si on ne fait rien, ca pete a la figure», analyse Jean-Louis Velajus du Comite francais pour la solidarite internationale (CFSI). «Le milliard de personnes souffrant de la faim n'est pas traitable par l'aide alimentaire mais par une reforme globale de l'agriculture», estime-t-il.

ONG humanitaires et de developpement militent ensemble pour une reforme des politiques commerciales et agricoles, qui maintiennent, selon elles, les pays en developpement dans la dependance. Elles reclament un arret de la «liberalisation a tous va», qui provoque une volatilite des cours des denrees alimentaires, mais demandent surtout des investissements massifs dans l'agriculture des pays du Sud.
Cette mobilisation autour de la Journee mondiale de l'Alimentation, organisee vendredi, servira de prelude au sommet sur la securite alimentaire a Rome mi-novembre, suivi du sommet de Copenhague sur le changement climatique en decembre. «Prise en tenaille» entre le milliard d'affames et «la question environnementale qui oblige a reflechir sur les modes d'exploitation, la communaute internationale est bien obligee de mettre les choses a plat sinon, on va dans le mur !», estime Jean-Louis Velajus.
<http://www.liberation.fr/monde/0101597076-plus-d-un-milliard-de-personnes-frappes-par-la-faim-dans-le-monde>

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.