Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mardi 9 septembre 2008

développement durable: arnaque juteuse pour certains

Difficile mise en œuvre des mecanismes de Kyoto, Novethic, 04/09/08
Anne Farthouat

Trois ans apres l’entree en vigueur du protocole de Kyoto, l’efficacite des instruments economiques dans la lutte internationale contre le rechauffement economique est encore timide.

Face aux subventions aux energies polluantes, les mecanismes de flexibilite destines a promouvoir le developpement durable des pays du Sud ne pesent pas lourd.

Si le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE) recommande, dans un recent rapport, la suppression des subventions aux energies fossiles au profit d’investissements « propres », la realite economique semble en etre bien loin.

Le mecanisme de developpement propre (MDP) en decoit plus d’un.
Cree –en therorie- pour soutenir le developpement durable des pays du Sud, ce mecanismes de flexibilite instaure par le protocole de Kyoto (avec la Mise en Œuvre Conjointe, et le Permis d’Emissions Negociable) permet aux investisseurs des pays developpes d’obtenir des « credits d’emission » de gaz a effet de serre, en echange d’apports dans des projets « vertueux. »

Seulement, la machine peine a se mettre en route. Les projets MDP sont encore peu nombreux (on en compte aujourd’hui 1156), profitent avant tout a l’Asie (qui en cumule 749), et sont parfois l’occasion de « verdir » de banales operations economiques.

«C’est un ecran de fumee destine a masquer l’inaction.» Pierre Cornut, ancien consultant specialise sur le MDP ne cache pas sa colere.

Lassé de voir les arbitrages internationaux « peu soucieux de garantir l’integrite environnementale du systeme », il a cesse toute activite professionnelle dans ce domaine.

Selon lui, non seulement les mecanismes de flexibilite ne sont pas a la hauteur des enjeux environnementaux et sociaux, mais surtout, ils sont en proie au monopole des industriels, qui y voient l’ouverture d’un nouveau marche potentiellement juteux.

Car le MDP est un mecanisme complexe, dans lequel de nombreux parametres entrent en jeu. Certains n’hesitent donc pas moduler ces derniers pour faire accepter leur projet par le Conseil executif en charge de la validation. Jean-Philippe Thomas, coordinateur du programme Energie d’Enda-TM (Environnement et developpement du Tiers-Monde) precise que 20% des projets MDP en Inde ne seraient que des « credits bidons. »

Decu de voir que cet outil economique profite peu a l’Afrique, il n’en est pas moins conscient que le MDP reste un instrument de marche, qui s’adresse avant tout aux speculateurs. « Pour l’instant, le prix du carbone ne l’emporte pas sur les risques qu’encourent les investissements. Or, ceux la sont eleves en Afrique, en particulier en Afrique sub-saharienne. Il faudrait une valeur carbone bien superieure pour attirer le MDP sur ce continent. »


Le MDP existera t-il toujours en 2012 ?
Pierre Cornut regrette la legerete avec laquelle les mecanismes de Kyoto ont ete elabores : « avant 2004, on assistait a des negociations de fond, il semblait y avoir une reelle ambition. Et finalement, dans le protocole, seulement 20 lignes sont consacrees a chacun des mecanismes. C’est insensé ! On ne batit pas un nouveau systeme sur 20 lignes ! »


Le principal point faible du MDP est le systeme de controle et d’evaluation des projets en cours. Et pour cause : les pays beneficiaires n’etant pas soumis a des quotas d'emissions, les reductions d'emissions doivent etre certifiees par des auditeurs independants. Ceux-ci doivent verifier que les projets contribuent reellement a l'attenuation des changements climatiques. Or, ces controles sont parfois difficiles a mener. L’opacite entretenue par certains acteurs rend les audits difficiles, d’ou des projets frauduleux Par ailleurs, la perennite des mecanismes de flexibilite n’est pas garantie. Qu’adviendra-t-il du protocole de Kyoto dans les negociations sur l’apres 2012 ? Jean Philippe Thomas attend patiemment la conference de Copenhague, mais craint que ne se developpe un regime speculatif des credits d’emissions, qui nuirait encore davantage aux pays en developpement. Pour autant, il refuse de se laisser aller au pessimisme. «Je crois fermement aux effets de l’apprentissage. Il ne faut pas tuer la poule dans l’œuf ! Qui sait ? Peut-etre le MDP deviendra-t-il attrayant vers l’Afrique, d’ici 10 ou 15 ans ?... »
------------------------------------------------------------
Une agence de notation des credits carbone
Lance fin juin a Londres par Ideacarbon , « Carbon Rating Agency » evalue la qualite et la fiabilite des credits carbone. Les projets concernes sont ceux qui generent des CER (pour Certificats de Reduction d’Emissions) dans le cadre notamment du MDP. L’agence tente non seulement de mesurer la reduction effective d’emissions de gaz a effet de serre mais prend aussi en compte les benefices sociaux et economiques des projets.

Elle souligne que les projets peu fiables provoquent un double dommage, perte d’argent pour la compagnie acheteuse de CER mais aussi absence de reduction effective d’emissions pour la planete.
<http://www.novethic.fr/novethic/site/article/index.jsp?id=117805&titre=Difficile%20mise%20en%20œuvre%20des%20m%E9canismes%20de%20Kyoto>

1 commentaire:

Anonyme a dit…

AVIS DE NAISSANCE.
c'est avec une immense tristesse que je vous annonce la naissance de EDWIGE , issus des liaisons dangeureuse entre paysan bio et sarko.
la gauche fichait les délinquants , sarko lui fiche tout ceux qui troublerons l'ordre public en contestant ses décison ou qui défenderons les pauvres ou lesclasse défavorisé (comme papounet et bien d'autre)
la démocratie en deuil grace a...paysan bio.
le papounet

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.