Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

lundi 1 septembre 2008

pourquoi j'ose parler de meurtre écologique?

Le changement de climat pourrait tuer des millions de personnes d'ici 20 ans, AFP, 28/08/08

Libreville (AFP) - 10h06 - Le changement climatique pourrait provoquer la mort de millions de personnes d'ici vingt ans en raison de ses effets sur la malnutrition et les maladies, estiment des experts reunis a Libreville pour une conference interministerielle sur la sante et l'environnement en Afrique.
"Hippocrate disait deja que pour etudier la medecine, il fallait etudier le climat.

Le changement climatique aura des effets directs et indirects sur la sante des gens.
Directs avec des desastres, des inondations, des secheresses, mais aussi indirects avec les maladies", analyse le medecin espagnol Maria Neira, directrice du departement Sante publique et environnement a l'Organisation mondiale de la sante (OMS).

"Entre le milieu des annees 1970 et les annees 2000, le changement climatique a ete responsable d'environ 150.000 morts supplementaires par an.

Il touche de maniere ecrasante les populations les plus pauvres.

Selon nos estimations, les chiffres devraient croitre, et encore nous ne prenons en compte qu'une partie des causes (de morts dus au changement climatique). Ce n'est que la partie immergee de l'iceberg", affirme a l'AFP le chercheur Diarmid Campbell-Lendrum, specialiste du sujet a l'OMS.
"A ce rythme la", le nombre de morts, causes directement par le changement climatique, se chiffrera en millions "d'ici a vingt ans", estime-t-il en marge de la premiere conference interministerielle sur la sante et l'environnement en Afrique, qui se tient cette semaine.

Le paludisme, qui fait environ un million de morts par an et touche plusieurs millions de personnes, devrait progresser. "Nous avons deja un gros probleme de paludisme, et le changement climatique va le rendre encore plus difficile. La temperature influe sur la survie des moustiques et sur les parasites (qui transmettent le paludisme) a l'interieur des moustiques. En gros, plus il fait chaud et plus le taux d'infection est haut", explique le Dr. Campbell-Lendrum.
Avec l'augmentation des temperatures et la frequence accrue des inondations, le paludisme apparait deja dans des regions ou a des altitudes ou des cas n'avaient pas ete signales jusqu'a present.

Autre source d'inquietude, les maladies diarrheiques. La encore, la temperature joue un role crucial. "Dans de nombreux cas, la bacterie qui infecte l'eau ou la nourriture survit mieux a une temperature plus elevee. Mais, l'augmentation du nombre d'inondations et surtout de secheresses va contaminer les sources d'eau. Par exemple, en periode de secheresse, les gens stockent de l'eau pendant plus longtemps ou se lavent moins les mains", explique le chercheur.

"Un de nos plus gros soucis est la sous-nutrition.
C'est le principal facteur de mauvaise sante et elle tue 3,5 million de personnes par an. (Avec le changement climatique), la production alimentaire devrait augmenter legerement dans les pays riches mais devrait baisser autour de l'Equateur. Ceux qui en ont le plus besoin en auront moins", souligne le Dr Campbell-Lendrum.
Toutefois, comme le souligne Banon Siaka, un ingenieur du Burkina Faso, "on est d'accord sur le constat mais il y a un defi : comment se developper et moins polluer? C'est difficile".

"Les pays africains sont ceux qui ont le moins contribue au changement climatique et ce sont eux qui en souffrent le plus", fait remarquer le Dr Neira.

"Nous ne voulons en aucun cas compromettre la lutte contre la pauvrete dans les pays les plus pauvres. Les pays riches, qui ont contribue a la plus grande partie du probleme, doivent faire le premier pas", estime le Dr Campbell-Lendrum.
"Des exemples de developpement durable peuvent permettre a la fois de reduire les emissions de gaz a effet de serre et ameliorer la sante", assure-t-il. "Ce n'est pas un choix entre ‘developper’ et ‘ne pas developper’ mais ‘comment developper’."

+ Principaux gaz a effet de serre
<http://www.tv5.org/TV5Site/info/afp/francais/journal/sci/photo_1219917741425-1-0.jpg>
+ Principaux emetteurs de CO2, selon des donnees 2004
<http://www.tv5.org/TV5Site/info/afp/francais/journal/sci/photo_1219917753503-1-0.jpg>
<http://www.tv5.org/TV5Site/info/article-Le_changement_de_climat_pourrait_tuer_des_millions_de_personnes_d_ici_20_ans.htm?idrub=14&xml=newsmlmmd.6024681a7602c74c1d425f7d43fc5fda.5e1.xml>
------------------------------------------------------------------------------------

je ne sais pas grand chose mais je suis certain que ce n'est pas en TUANT les sols avec des engrais chimiques qui ,en plus dégagent dans l'atmosphère des gaz 296 fois plus pollueurs que le CO2,qu'on va créer les conditions d'un développement harmonieux,juste et écologique en Afrique.

je crois vraiment que le but de tout ça est d'implanter massivement 2 industries en Afrique.
2 industries dont la population ne veut pas en Europe:
-les O.G.M.
et
-les nécro-carburants.

2 industries qui n'apporteront RIEN DE BON à la population Africaine.



--------------------------------------------------------------------------------------

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Suis d'accord avec toi, mais le probleme de l afrique en géneral vient des dirigeants qui depuis des lustres touchent des subventions ...pour surtout alimenter leur compte perso ... et surtout pas en redistribuer a leurs peuples!!!!
alain

den a dit…

Ben, on est toujours ,sur la même longueur d'ondes. Depuis les années 70... pôur moi.Parfois cela fatigue de rabacher. :-(

Anonyme a dit…

oui , il y a meurtre écologique et tu est COMPLICE.
Complice , car ton enfermement dans une idéologie nihiliste , libertaire et enfin de compte tres proche de la la droite pure, agraire, rurale, rétrograde quasiment vichiste t'empeche d'aider réelement le tiers monde.
le pire c'est que deriere tes grandes envolées et tes pseudo coup de gueulle tu est en fin de compte tres égoiste.
en effet tu défend l'autoproduction de fuel domestique (a priorie il t'intéreste surtout pour toi) mais tu dénonce l'autoproduction pour des exploitations surtout au tiers monde.
tu fait ainsi le jeux des multinationales en interdisant au paysans du tiers monde d'etre autonome énergétiquement.
une agriculture biologique complétement indépendante en matiere premiere et en énergie est la seule solution sur le moyen terme.
non, Den ce nn'est pas comme dans les années 70 pour le tiers monde , il y a te plus en plus une prise en compte de leur destin par les petit paysan eux meme.il y a "via campésina" des mouvement de "sans terre " un peu partout , des copérative de femmes qui autour de grande ville d'affrique font de la culture vivriere en agro biologie. ily a aussi ses goupements de petit producteur qui au mexique produise plus d'énergie qu'il en consome grace a l'énergie héolienne et la production de bio éthanol a partir des déchet de canne a sucre qui auparavant etaient brulé.
il y a aussi le commerce équitable qui développe les petit et moyenne exploitation un peu partout dans le tiers monde .il ya aussi le micro crédit qui prend de plus plus en plus d'importance grace a l'action d'un prix nobel.
bien sur il a des raté des insufisances mais la logique mondiale d'une agricuture et d'une economie humaine et durable prend de l'ampleur.
gueuler pour ce défoulé sur les insufisances et de ne pas soutenir les avancées est criminel.
l'internet se développe au tiers monde l'information circule de plus en plus.
ils sont tres demandeur d'information sur les technique culturale respectuese de l'environemment et...le moins chere possible a mettre en place.
il ont besoin parfois de petit matériel , de petite éolienne .
ect.
que fait tu ,toi, la "grande gueulle" concétement pour aider le tiers monde.
pourtant, tu pourait fair beaucoup grace a ton expérience de bio et ta connaisance des énergie renouvelable renouvelable .
le temp que tu perd a gueuler dans le vide tu pourait l'utiliser a intervenir sur le net des pays du tiers monde pour les goupement de petit agriculteur , les association de consomateur, les groupement de femme ect
le papounet

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.