Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

lundi 8 septembre 2008

l'avenir des agrocarburants européens.vive le"DURABLE"!! vive la bagnole

Biocarburants "durables" : les pays de l'UE d'accord sur les grandes lignes, AFP, 04/09/08

Bruxelles (AFP) - 18h01 - Les 27 Etats membres de l'UE se sont mis d'accord dans les grandes lignes sur les criteres qui encadreront a l'avenir l'utilisation des biocarburants, decriee car rendue responsable par certains de la flambee des prix alimentaires, a indique jeudi une source europeenne.
La source a fait etat d'un "accord a 27 sur les grandes questions" qui restaient a trancher afin de definir les mesures de precaution permettant a l'UE de produire et importer des biocarburants "durables".

Les Etats membres veulent aller plus loin que la Commission europeenne, qui souhaitait au depart que les biocarburants permettent une reduction de 35% des emissions de gaz a effet de serre compare aux carburants traditionnels.
S'ils conservent ce seuil d'efficacite de 35% pour l'entree en vigueur des mesures, prevue normalement en 2010, ils veulent l'augmenter a 50% a partir de 2017.
Ce dernier objectif sera toutefois confirme lors d'une evaluation intermediaire en 2014.
Les Etats membres souhaitent aussi s'assurer que leur recours accru aux biocarburants n'aura pas d'effet nefaste sur les prix alimentaires.
La Commission devra faire un rapport d'impact tous les deux ans et proposer le cas echeant des contre-mesures.

Surtout, pour inciter la production pour les biocarburants sur des terres dites "degradees", pas utilisees pour l'agriculture alimentaire, les 27 se sont mis d'accord sur le principe d'un "bonus": l'exigence d'efficacite sera moindre pour les biocarburants tires des cultures sur ces terres.
L'ampleur du bonus dependra de plusieurs criteres, la nature des sols par exemple.
En outre, la production des biocarburants ne devra pas affecter la biodiversite, ni se faire sur les zones a stock eleve de carbone: pas question par exemple de defricher des forets pour les cultures destinees aux biocarburants.
Ces criteres, contraignants, s'appliqueraient a l'UE comme aux pays tiers qui exportent des biocarburants en Europe.

S'y ajouteraient d'autres criteres non contraignants pour les producteurs, environnementaux (protection de l'air, de l'eau, du sol) et sociaux (pas de travail force ou des enfants).

<http://www.tv5.org/TV5Site/info/article-Biocarburants_durables_les_pays_de_l_UE_d_accord_sur_les_grandes_lignes.htm?idrub=14&xml=newsmlmmd.bf0d4f461a1b4560693a3f3a67f61f21.391.xml>

2 commentaires:

JiBé a dit…

En ce qui me concerne, j'ai du mal à associer le mot agrocarburants au mot "durable".
Sans doute est-ce mon ignorance du sujet qui me conduit à être dubitatif.

J'ai entendu, à maintes reprises, que les quantités de matière organique qu'il faudrait pour faire circuler les français au biocarburant est très largement au delà de ce que le territoire français peut produire.

Par ailleurs, les phrases du style: "pas question par exemple de defricher des forets pour les cultures destinees aux biocarburants" n'ont vraiment rien de rassurant à mes yeux.

Comment nos dirigeants, qui ne parviennent pas à empêcher une déforestation et une pollution massive en Amazonie (pour l'extraction de l'or) peuvent-ils se prétendre capable de l'empêcher pour la production de biocarburants?

L'avantage que je vois aux biocaburants réside dans sa compatibilité immédiate avec le moteur à explosion tel qu'il a été développé depuis bientôt un siècle.

Mais la perspective de voir le colza Monsanto recouvrir une bonne parti de la planète ne me réjouis guerre.

Ne serait-il pas préférable que le biocarburant soit juste un transitoire en attendant le développement de la pile à combustible?

Cela étant dit .. si l'europe parvient à expliquer à Total, Elf, BP, Texaco etc .. qu'ils vont voir leurs profits s'écrouler aux profits des agriculteurs sud américain, ce sera un sacré grand pas de franchi..

Franchement, ce serait très fort ..

Mais hélas.. (homme de peu de foi que je suis) .. j'ai vraiment du mal à utiliser autre chose que le conditionnel pour évoquer cet éventualité.

paysan bio a dit…

je pense que tu n'es pas le seul à avoir du mal à associer nécro-carburants et "durable" mais nos dirrigeants le font sans aucun problème,la preuve est dans ce texte.

le développement durable est l'ARNAQUE de ce début de siècle.

j'ai mis cet artice car il montre jusqu'à où ils sont prêts à aller pour maintenir notre "way of life":
le travail des enfants est un critère non-contraignant:
"S'y ajouteraient d'autres criteres non contraignants pour les producteurs, environnementaux (protection de l'air, de l'eau, du sol) et sociaux (pas de travail force ou des enfants)."

pour planter des palmiers les industriels,aidés des politiques et des policiers n'hésitent pas à expulser,souvent par la force ,des petits paysans.
ils n'hésitent pas ensuite à les endetter afin de les contraindre à travailler ,en fin de compte pratiquement gratuitement,dans leurs champs.

la réalité de LEUR développement durable c'est ça.
beaucoup de gens l'acceptent car ils pensent que c'est malgré tout un progrès.
je pense que toute cette hypocrysie(développement durable) ne nous empêche pas de foncer dans le mur.
elle est donc inutile.
pire,elle bloque les gens dans leur volonté de réagir.

quand aux industriels du petrole,il y a longtemps qu'ils se sont associés aux agro-industriels:
ils gagnent autant,sinon plus grace au subventionnement,avec l'or vert qu'avec le pétrole ou le gaz.
il suffit d'aller faire un tour sur le site de total pour comprendre qu'ils ...ADORENT... les carburants verts.

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.