Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

mercredi 9 décembre 2009

nous ne débattrons pas.

la démocratie participative était une très belle idée.

les socialistes n'avaient pas eu la dignité de ne pas la salir en la manipulant à leur profit.

voilà l'étape suivante:le débat sur l'identité nationale organisé par un ancien socialiste.
il salit encore plus.

ils salissent tout ce qu'ils touchent.

en attendant,je peux faire comme pour la démocratie participative de rhone-alpes qui a organisé une journée de démocratie participative pour les pauvres sans faire participer les pauvres à la conception de cette journée:REFUSER DE PARTICIPER à LA MANIPULATION.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Mediapart lance avec deux cents personnalités un appel à refuser le «grand débat sur l'identité nationale» organisé par le pouvoir. Nous souhaitons que cet appel soit à l'origine d'une grande pétition citoyenne qui suscite un vaste rassemblement. Vous pouvez en cliquant ici le signer en ligne.


Nous ne débattrons pas
Par principe, nous sommes favorables au débat. A sa liberté, à sa pluralité, à son utilité. C'est pourquoi nous refusons le « grand débat sur l'identité nationale » organisé par le pouvoir : parce qu'il n'est ni libre, ni pluraliste, ni utile.
Il n'est pas libre car c'est le gouvernement qui le met en scène, qui pose les questions et qui contrôle les réponses. Il n'est pas pluraliste car sa formulation réduit d'emblée notre diversité nationale à une identité unique. Il n'est pas utile car cette manœuvre de diversion est une machine de division entre les Français et de stigmatisation envers les étrangers.
Affaire publique, la nation ne relève pas de l'identité, affaire privée. Accepter que l'Etat entende définir à notre place ce qui nous appartient, dans la variété de nos itinéraires, de nos expériences et de nos appartenances, c'est ouvrir la porte à l'arbitraire, à l'autoritarisme et à la soumission.
La République n'a pas d'identité assignée, figée et fermée, mais des principes politiques, vivants et ouverts. C'est parce que nous entendons les défendre que nous refusons un débat qui les discrédite. Nous ne tomberons pas dans ce piège tant nous avons mieux à faire : promouvoir une France de la liberté des opinions, de l'égalité des droits et de la fraternité des peuples.

http://www.mediapart.fr/node/69735#petition

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne comprend pas , je ne comprend pas....
comment quelqu'un d'intelligent et intéressant comme toi quand tu nous parle des maisons en bois peut cautionner sarko.
je ne porte pas les socialiste dans mon cœur , mais quand même dire que la faute du débat sur l'identité national revient a tout les socialiste juste parce que un des leur, est un renégat....(sic)
mais mon cher "marin" bio , besson n'est pour moi qu'une pitoyable marionnette entre les main de ton ami sarko , le vraie responsable de cette manipulation de l'opinion.
c'est bizarre, sur ton blog il n'y a aucune critique envers sarko , presque toute tes critique concerne les socialiste ou royal et tout ceux qui comme papounet , bien qu'il ne sont absolument pas socialiste , ose critiquer celui dont politiquement tu as un penchant secret, SARKO.
Je pense que j'étais visé quand tu dit que les socialo (dont je ne fait pas partie ) salissent tout ce qu'ils touche.
hé oui, et je l'assume j'ose critiquer la religion du bigot que tu est et je continue a croire que la religion est l'opium du peuple et que les évêques qui on signé "le beau texte" sont de sacré hypocrites , ils désapprouve la misère (comme tout le monde) mais applaudisse des deux mains quand sarko dit préférer le prête a l'instituteur.
c'est vraie que les socialistes ont beaucoup salit depuis ces trente dernières années.
-ils on abolit la peine de mort , des assassins salisse maintenant nos prisons , honte a eux!.
-ils ont mis la retraite a 65 ans , ajouté une 5eme semaine de congé et instauré les 35 heures, résultat maintenant plein de faignant qui salissent ton pays , honte a heux!!.
-Mittérrand à régularisé massivement des sans papiers qui polue maintenant ta France ,fille ainée de l'église , honte a lui!!.
-ils ont commencé a instauré la parité dans les liste electoral , putain!toutes ces bonnes femmes qui salise la france masculine éternelle que tu vénère , quelle honte!!.
Pourquoi le papounet n'aime pas les socialiste et donc n'adhère pas au ps ??
Hé bien parecque les socialo n'ont pour moi pas assez salie ta france rétrograde.
hé oui, je suis personellement pour le revenue d'existence , le droit de vote aux étranger , le partage des savoir , l'éducation populaire , une réel démocratie participative et le zéro mépris envers les classe défavorisé.
je sais , paysan bio, je suis une vraie salisure pour "ta" France ? rétrograde et passéiste.
je l'assume.
le papounet

JiBé a dit…

Refuser un débat, c'est toujours un peu étrange. On a la sensation de s'enfermer et de ne pas vraiment contribuer à la réflexion.

Mais même sans faire d'opposition systématique aux propositions de débat, j'en suis encore à me demander ce que peux être un débat sur l'identité nationale. Comment peut-il y avoir un débat sur le sujet. Ce sujet peut-il réellement donné naissance à un débat?

En ce qui me concerne, la meilleure contribution que j'ai pu voir sur ce sujet est celle d'Omar (que je n'apprécie pas particulièrement en tant qu'humouriste) qui, interrogé sur ce qu'était pour lui l'identité nationale, a sorti sa carte d'identité et à répondu .. "C'est ça".

Franchement, je trouve qu'il a complètement raison, l'identité nationale, ce n'est rien d'autre. Tout le reste n'est que baliverne.

Alors ... pourquoi tenter de débattre sur un sujet dont on connait aussi précisément la limite.

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.