Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

dimanche 6 avril 2008

slam de Karim

J’voulais écrire un beau texte, plein de bons sentiments
ça parlerait d’un monde meilleur et de rassemblement
des phrases touchantes, de la douceur quelque chose de consensuel
un truc un peu abstrait, comme un joli conte de Noël...
Mais finalement c’est mon stylo qu’a pas été d’accord,
il m’a dit que raconter la misère ça se faisait pas dans le confort
que je devais pas oublier en écrivant au chaud devant l’ordinateur
qu’au bout de ma rue des gens ignoraient, la définition du mot radiateur
.
Il m’a dit d’oublier pour une fois les images et les figures de style
de laisser au fond de ma cartouche d’encre les métaphores un peu faciles
parce qu’il n’y a pas de beaux mots pour raconter ces regards baissés,
et jamais assez de révolte quand on parle de la grande pauvreté.
C’est pas un pays lointain, pas besoin de visa ni de passeport
Pour découvrir l’exclusion, y a qu’à s’ballader gare du nord
Et observer le triste ballet qui se joue sous le panneau des départs
où se croisent sans se regarder, SDF, et voyageurs en eurostar.
Parce qu’il y a des frontières qu’on traverse sans voyager,
Quand on bascule brutalement de l’autre côté de la société,
Là où y a pas de Mcdo, trop de rêves, et pas de vacances aux Baléares,
juste un soleil qui brille jamais, et des jours qui finissent trop tard.
Alors moi je veux savoir, jusqu’à quand ?
Combien de temps encore on va garder les yeux en l’air
Pendant qu’une femme donne à manger à ses enfants,
Les colliers de pâtes de la fête des mères ?

Combien de temps encore on va laisser des gens disparaître
à force de n’être jamais regardés ;
parce que pour pas avoir à se soumettre,
ils ont préféré se cacher
.
On est tous au fond de nos coeurs des Martin Luther King, des Gandhi,
On a tous la place pour recevoir la foi d’un Malcolm X ou d’un Joseph Wresinski.
Alors combien de temps encore avant qu’on ne remette les pieds sur terre ?
Combien de temps avant qu’on ne refuse tous la misère ?
Je veux plus fermer les yeux, je veux me sentir agressé,
quand au lieu de la faire disparaître, on me parle de la faire régresser.
C’est comme si on avait offert aux esclaves noirs d’en libérer que 20 %
Y a peut-être pas assez de prof d’histoire au sein de nos gouvernements.
Ca serait un bon sujet de philo si on renvoyait les Etats à l’école
C’est quoi ce monde ou un humain vaut moins qu’un baril de pétrole ?
On sait tous que si chaque pays passait l’épreuve d’exclusion aujourd’hui,
y en a pas un qu’aurait la moyenne, ni à l’oral, ni à l’écrit.
Alors pendant qu’on parle misère entre cocktails et réception
ceux qui la vivent ont pris les armes y a que se pencher par le balcon
dehors c’est la guerre on peut voir, une armée de héros ordinaires,
qui veulent leur petit bout de ciel bleu après toutes ces années sous terre.
Moi j’voulais écrire un beau texte, plein de bons sentiments,
Ca parlerait d’un monde meilleur et de rassemblement,
Mais pour écrire autant de courage, y a pas de mots suffisament forts,
Juste une question, pas compliquée...
Putain, mais combien de temps encore ?
Ami Karim 17/10/2007

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.