Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 13 juin 2008

Leslie,je t'ai trouvé un joli métier

je suis sûr que celà te plairait.

il y a des bergers qui sont herbassiers:ce sont des paysans sans terre qui font pâturer leurs animaux au gré de la bonne volonté des propriétaires.

ce n'est pas rentable.

je sais que ça ne te gêne pas beaucoup mais un jour tu auras des enfants...

il y a une nouvelle façon,plus moderne,plus viable et même,à mon avis pleine d'avenir, d'être herbassière:

Eleveuse de tondeuses, Terra Economica, 29/05/08
David Solon

Marjorie Deruwez fait du debroussaillage ecologique. Les collectivites et entreprises s’arrachent ses 80 animaux miniatures.
Cap sur le parc de Lomme pres de Lille (Nord). Cette femme de 41 ans y a signe un contrat d’entretien d’un an.
Son troupeau d’animaux miniatures (taille inferieure a 1 m) est charge, dans un mode 100 % ecologique, de tenir les pelouses a hauteur respectable.
Eleveuse depuis une dizaine d’annees, elle a mis en place, il y a quelques mois seulement, une petite structure baptisee Ecozoone. « J’ai ete tres surprise de l’accueil qui m’a ete fait, reconnait Marjorie Deruwez.
Collectivites, particuliers et entreprises recherchent activement des solutions qui respectent l’environnement et je pense que je tombe a point nommé. »
L’entrepreneure est sollicitee dans toute la France et meme a l’etranger. Ce qui provoque un eclat de rire. Un troupeau qui fait l’unanimite « Ma petite entreprise n’est pas encore une multinationale, mais c’est amusant de voir comment l’idee de louer un troupeau pour entretenir des espaces verts fait l’unanimite. » Vaches, poneys, alpagas, chevaux, moutons et chevres – 80 animaux au total – jouent donc desormais les travailleurs intermittents.
Ils sont parfois les seuls a pouvoir acceder a des terrains difficiles. Comme pour ce contrat lillois sur un terrain de 12,4 hectares, ceinture par deux voies de chemin de fer.
Le site du petit chene
<http://www.terra-economica.info/Eleveuse-de-tondeuses,3864.html>

9 commentaires:

Anonyme a dit…

tres bonnes initiatives , ils faut sans cesse innover.
cela prouves aussi qu'en se creusant la tète on peut trouver plein de solution pour diversifier les revenue agricole tout en étant tres utiles pour l'environnement.
le papounet

Anonyme a dit…

POURQUOI PAYSAN BIO ESCIVE LE VRAI DEBAT.
-est tu propriétaire de ton logement, de tes terres.
-ta compagne travaille telle a l'extérieur.
-la décroissance idéologique que tu prône reviendrait a refusé a ceux qui n'en n'ont pas d' ordinateur ou une voiture ou une maison que toi tu possède déjà , trouve tu ça normale???.
Quand a mois je suis transparent.
-je touche 1500euros net par moi , mamounette 1300
_ le loyer de la maison est de 820 euros par mois.
-les remboursement d'emprunt des voitures et du déménagement de l'année dernier a 380 euros.
j'ai payé 311 euros d'impot l'année dernière.
je n'ai aucun autre revenu que salarié.
je ne me plains pas de ma situation financière, j'ai juste un peu la trouille de perdre mon emplois comme la presque totalité des salariés.
peur, pas pour moi (je suis personnellement tres peut matérialiste) mais pour mes enfants.
alors tu te dégonfle pour la transparence?????
Le papounet

Anonyme a dit…

BRAVO AUX IRLANDAIS!!!!!
j'ai été un non-niste tres engagé pour la campagne du tc.je me réjoui du non irlandais qui est un pied de nez magistrale a la technostructure européennes qui avait concocté un mini traité compliqué auquel le peuple ne pouvait pas dire non (absence de plan B).
ce non renforce mon opinion pour une Europe a plusieurs vitesses la seule possible depuis qu'on est a 27.
le papounet

paysan bio a dit…

je n'avais pas compris que tu voulais connaitre mes revenus.

pour moi,tu t'étais mis dans la tête que j'étais propriétaire,c'était la vérité qui te plaisait,ça ne me gênait pas.

en fait, je suis locataire de ma commune.
j'habite dans l'un des 2 appartements des instits au dessus de l'école.
il y a une grande place devant et un jardin avec des jeux pour les enfants derrière.je paye 300 euros de loyer par mois.

je produis les framboises sur 1/2 ha qui m'est prêté par mes copains.
je ne suis pas propriétaire de la terre et je ne veux pas le devenir.

je touche 680 euros par mois en insertion et ma femme,Marilynn,appelée Marie a 820 euros par mois,elle travaille à mi-temps dans un restau,donc tous les week-end.

je n'ai pas payé d'impôts sur le revenu l'année dernière.

ce que tu n'as pas compris,c'est que je ne plains pas de ma situation financière.
elle est la conséquence de mes choix.

le problème est que je n'ai pas choisi d'être pauvre,j'ai choisi de produire avec une étique qui respecte le consommateur et la nature.
le truc qui me révolte c'est que des gens ont ORGANISE la société de façon à EMPECHER les gens qui ont une étique de gagner leur vie correctement.
On pourrait se dire que cette organisation se fait toute seule,mais lorsqu'on s'informe sur le sujet,on s'aperçoit que tout celà est parfaitement organisé.

l'organisation est,en plus, faite de façon à reproduire la pauvreté à travers les générations.

la conséquence de mon choix d'étique est le risque de faire porter à mes enfants ,toute leur vie,le handicap qu'est la pauvreté dans notre civilisation.

Anonyme a dit…

ok tes explications semblent cohérentes.
cependant , tu as parlé une fois d'un gaec , une autre fois tu as dis tres bien gagné ta vie en vendant des framboise aux suisses.
y a t-il eu dissolution du GAEC.
Y a t-il eu des probleme d'entente dans le gaec.
excuse d'être curieux mais j'essaye de comprendre.
je te confirme aussi que je connais pleins de gens qui on un tres grande éthique est qui gagne correctement leur vie.
faut juste se donner les moyens peso d'y arriver.
trop facile de reporter sur les autres ses propres insuffisances.
je n'exclue pas d'ici quelque mois d'aller a rommans sur isere.
a+
le papounet

paysan bio a dit…

le GAEC existe toujours,
il s'appelle GAEC AU LOGIS.
c'est là qu'il y a l'exposition actuellement.

je ne suis pas entré dans le GAEC parce que il n'est pas en bio.il est seulement en traitements- light.
j'ai donc greffé mon activité à celle du GAEC sans entrer moi-même dans leurs productions et je me suis fait salarier par celui-ci.
ça augmentait son chiffre d'affaire,ça créait un afflux de clients au magasin qui étaient intéressés par le bio et ça m'évitait d'acheter des terres ou des parts du GAEC.
accord gagnant/gagnant.
cet accord existe depuis plus de 15 ans sans qu'on ait eu le moindre désaccord.
Comme je ne suis pas souple,c'est un exploit.

j'ai perdu tous mes marchés en Suisse l'été qui a suivi l'ouverture de l'Europe aux pays de l'Est:
un suisse fait produire des framboises bios ramassées avec les queues là-bas.
Il est allé voir mes clients e Suisse et leur a proposé la même marchandise que moi mais 2 fois moins chères.
c'est imparable à moins de travailler au coût horaire des ouvriers agricoles des pays de l'Est.

den a dit…

Papounet, je lis les messages que tu publies et je trouve que tu charges pas mal paysan bio.
Je ne comprends pas ta démarche.
Cela me rappelle un peu la situation des gens modestes qui s'en prennent à plus modestes. Pendant que les gros richards pouffent de rire.

Les patrons du cac 40, +57% de revenus cette année. Les faits découlent les uns des autres.

Dommage

Anonyme a dit…

Depuis 2008 je vois qu'il n'y a plus rien sur ce site où des inventeurs de voies nouvelles défrichent, j'espère que le débat reste ouvert et qu'il reste des partageurs d'expériences! Les framboisiers poussent ils toujours bien? J'en ai acheté un 5e et 15jous après il était mort, alors que nous avions une haie de framboisiers délicieux quand j'étais jeune: que me conseille le paysan bio? En passant au lycée horticole d'Antibes, ils taillaient leurs framboisiers et j'ai du coup fait des boutures qui j'espère prospèreront mieux!

paysan bio a dit…

les framboisiers sont "en attente".
je n'ai plus le temps de m'en occuper
je construits des maisons saines en paille.

les boutures fonctionnent bien pour les groseillers,les cassissiers etc...
mais pas pour les framboisiers.

il est beaucoup plus efficace de déraciner des repouses en dehors du rang ou de deraciner quelques plants sur le rang quand les pieds sont devenus trop serrés.
selon les variétés,il ne faut pas plus de 7 ou 10 tiges au mêtre linéaire.
en général,trois ans après la plantation,il faut déjà commancer à arracher des tiges sur le rang.

mon conseil:regardez dans les jardins,trouvez des framboisiers qui vous semblent un peu broussailleux et proposez au propriétaire de l'aider à nettoyer en échange des pieds qu'il a en trop.

il vaut mieux le faire avant mars,
pendant le repos végétatif des bourgeons.

pascal

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.