Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 20 juin 2008

qui a acheté Jacques DIOUF pour PROMOUVOIR le chimique ?

Lettre ouverte a Monsieur Jacques Diouf, Directeur General de la FAO, Philippe Desbrosses, 29/01/08

Monsieur le Directeur,
Vous avez recemment, a titre personnel, exprime votre opinion sur l’agriculture biologique en precisant que vous ne « croyez » pas qu’elle puisse nourrir le monde, contestant ainsi les conclusions de la conference internationale qui a eu lieu a Rome du 3 au 5 mai 2007 sous l’egide de la F.A.O.
Laquelle affirmait qu’avec plus de trente annees d’experience sur tous les continents, l’agriculture biologique avait fait la demonstration de ses capacites a nourrir l’ensemble de la population mondiale aussi bien que l’agriculture conventionnelle, sans les nuisances generees par cette derniere.
Si je devais apporter ma contribution au debat concernant cette nouvelle polemique inutile sur "le bio et la faim dans le monde", j’inverserai plutot la question :
"Est-ce que l'Agriculture industrielle peut nourrir le monde ?
attendu que pour l'instant elle n’y est pas parvenue et, qu’en depit de la revolution verte, le nombre de personnes sous-alimentees s’est aggrave depuis 30 ans, alors que ses effets negatifs deviennent de plus en plus evidents et devastateurs :
- 1°) l'exode rural : depuis 40 ans l'hemorragie silencieuse a entraine la disparition d'une exploitation tous les 1/4 d'heures en France , toutes les 2 minutes en Europe, toutes les demi-secondes sur la planete, a cause de l'industrialisation et de l’artificialisation du modele alimentaire.
- 2°) la degradation des sols : 1/3 des terres arables ont ete sterilisees ou laterisees en 30 ans.
- 3°) la penurie d'eau : pour l'irrigation, 73% de l'eau pompee a la surface du globe est utilisee par l'agriculture intensive, l'efficacite de ses engrais solubles en depend. C’est pourquoi la plupart des ressources en eau douce sont menacees par ce modele de production.
- 4°) la pollution generalisee : les nappes phreatiques, l’air, les eaux des rivieres, les sols sont contamines par les pesticides, nitrates, hormones, antibiotiques, metaux lourds…
- 5°) l'effondrement de la bio-diversite : 100 especes par jour disparaissent, 75% des plantes comestibles cultivees ont disparu en un siecle, (chiffres FAO.).
- 6°) l'appropriation des ressources et du patrimoine commun par quelques oligarchies financieres : les paysans sans terre pourraient se nourrir sans l'aide des pays riches si on les laissait disposer de leurs moyens legitimes...
- 7°) la desertification : 1 ha passe au desert toutes les 4 secondes sur la planete – (chiffres de la conference internationale de Rio).
- 8°) les migrations de populations provoquees par les conflits sociaux ou ethniques qui resultent des degradations de leur environnement sont une bombe a retardement pour l’equilibre mondial et la paix.
- 9°) la dependance extravagante de l'agriculture aux energies fossiles : demain, sans le petrole, que devient l'agriculture industrielle, essentiellement petroliere ?
- 10°) le rechauffement climatique : la responsabilite de l'agriculture et du modele alimentaire industriels sont, pour 1/3, responsables des emissions de gaz a effet de serre.


Monsieur le Directeur General, ne pensez-vous pas qu'il est temps d’arreter de promouvoir ce modele ?

Les indicateurs des desastres ne sont-ils pas suffisamment convaincants ? . .
Ce modele est notoirement :
- anti-economique : sans les subventions publiques ou impots des citoyens il n'existerait plus...
- anti-ecologique : il detruit plus de biens qu'il n'en produit, et les biens naturels qu'il degrade ne sont
pas renouvelables...
- anti-social ; il laisse exsangues des territoires entiers, ou sont demanteles le tissu communautaire
et les economies locales...
- enfin ce modele est aux antipodes de la sante publique : de toutes parts des medecins, des scientifiques, des Prix Nobel multiplient les appels pour reduire l'impact negatif de l'agriculture sur l'alimentation et l'environnement, dont depend la sante des etres vivants...

Faut-il continuer a s'illusionner sur ce mode de production qui met en peril les grands equilibres des ecosystemes, et a terme l’existence meme de l’humanite ?

Je pense que nous devons au contraire rehabiliter les paysans, en nombre suffisant, plutot que de leur substituer les artifices polluants et couteux de l’industrie chimique qui les a remplaces dans les champs depuis 1/4 de siecle.

Il faut inverser cet exode pour un retour a la Terre, aux soins de notre patrimoine commun, a la preservation des ressources et aux bienfaits des productions durables, generatrices de millions d’emplois non-delocalisables.
Partout le genie des petits paysans a fait merveille depuis des millenaires. Pourquoi ne s'inspire-t-on pas des exemples qui foisonnent dans le monde et dans l'histoire de l'humanite. Ils demontrent qu'une agriculture paysanne ou vivriere est de cent a mille fois plus productive par unite de production que l'agriculture industrielle.

Elle est egalement – contrairement a ce que certains affirment – plus productive par unite de surface. Une etude recente de plusieurs universites, notamment americaines et indiennes, faisant la synthese des resultats de 293 etudes comparatives, entre agriculture conventionnelle et agriculture biologique, montre que dans les pays du Nord les resultats sont pratiquement equivalents et dans les pays de Sud l’agriculture biologique a des rendements superieurs de 80% a ceux de l’agriculture conventionnelle.
Elle seule peut donc repondre aux defis de ce temps : « Nourrir durablement l'ensemble de la planete sans l'abimer ». C'etait justement la conclusion des experts de la conference de la FAO a Rome en mai dernier, qu'aujourd'hui vous contestez.
Nous sommes prets a engager un vrai debat de societe sur ces questions car le temps presse et c’est le devoir de notre generation de reparer les degradations que nous avons provoquees.
Pouvez-vous y contribuer en nous aidant a l’organiser au sein de votre institution ?

Dans l’attente veuillez agreer, Monsieur le Directeur General, l’expression de mes respectueux sentiments.

Philippe Desbrosses.
Agriculteur, Ferme pilote de Sainte-Marthe
Docteur en Sciences de l’Environnement
Expert-consultant aupres de l’Union Europeenne
Charge de Mission au Ministere de l’Agriculture. Paris.
Centre Pilote Europeen, Ferme experimentale de Sainte-Marthe - 41200 Millancay
Site internet : <http://association-terre.blogspot.com/>

4 commentaires:

Anonyme a dit…

If you are going for best contents like myself, just pay a quick visit this site daily for
the reason that it provides feature contents, thanks

Look into my webpage - Louis Vuitton Pas Cher

Anonyme a dit…

Hi! I know this is somewhat off-topic however I
needed to ask. Does building a well-established website like yours require a large amount of
work? I'm completely new to blogging however I do write in my journal everyday. I'd
like to start a blog so I can share my experience and views online.

Please let me know if you have any kind of recommendations or tips for new aspiring
bloggers. Thankyou!

Here is my page - Louis Vuitton Bags

Anonyme a dit…

Do you mind if I quote a couple of your articles as
long as I provide credit and sources back to your site? My website is in the exact same area of interest as yours and my visitors would really benefit from some of the information you present here.
Please let me know if this alright with you. Thanks!

Feel free to visit my web blog - Abercrombie Pas Cher

Anonyme a dit…

I'm amazed, I must say. Rarely do I come across a blog that's
equally educative and interesting, and without a doubt, you
have hit the nail on the head. The issue is something that too few men and women are speaking intelligently about.
I am very happy that I stumbled across this in my hunt for something relating to this.



Also visit my page Continued

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.