Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

dimanche 9 mars 2008

Pauvreté,Précarité : Quelle démocratie participative pour quelles transformations ? 1

Certains d'entre vous savent déjà que je suis très impliqué dans le processus de démocratie participative de la Région Rhone-Alpes.
Quand j'ai commencé l'aventure il y a un peu plus de 2 ans,j'étais loin d'imaginer que nous allions avancer aussi vite.
Aujourd'hui je suis investi dans un projet qui me tient énormément à coeur:
une rencontre Régionale sur le thème de la PAUVRETE.

Nous avons un projet FOU:
faire,au cours de cette rencontre,un AUDIT DES RESULTATS des politiques mises en place pour les pauvres.
ce qui est inédit,c'est que nous allons faire réaliser cet AUDIT PAR LES PAUVRES en utilisant des méthodes de démocratie participative.

Je pense que je peux en parler maintenant car j'ai la quasi-certitude que nous pourrons mener ce projet à son terme.

j'ai déjà participé à des réunions pour affiner le projet.
ce qui m'intéresse,en le rendant public,c'est de l'ouvrir aux suggestions et aux critiques.

j'espère que ce type de rencontres aura lieu ensuite à travers la France:je veux un maximum de transparence sur ce que nous allons faire,j'expliquerai les bons et les mauvais côtés afin que les rencontres qui suivront aient les bases pour faire encore MIEUX que nous.


J'ai eu la confirmation que la rencontre aura bien lieu vendredi dernier lors d'une réunion au conseil général.

voiçi la convocation:



Bonjour,

Comme vous le savez peut-être déjà, nous préparons actuellement une des suites de la Rencontre mondiale de décembre 2007. Il s’agit d’une Rencontre régionale qui aura comme thème : « Pauvreté, précarité : quelle démocratie participative pour quelles transformations ? » avec comme questionnements complémentaires :
« Comment améliorer l’intervention des personnes en situation de pauvreté et de précarité dans les politiques publiques afin qu’elles puissent participer aux décisions ? » et
« Comment transformer les liens entre les politiques et ces personnes, pour une meilleure compréhension réciproque ? ».
Cette Rencontre devrait avoir lieu le 29 novembre prochain.

Ces premières suggestions sont issues d’une discussion avec une quinzaine d’associations (déjà impliquées dans la Rencontre mondiale de 2007) à l’occasion de la première réunion de préparation le 17 janvier dernier* en présence notamment de François Auguste vice président du Conseil régional, du directeur de la MRIE Jean Pierre Aldeguer et du collectif d’associations K’ôse toujours.
Lors de cette réunion, il a été décidé d’élargir encore l’implication d’organisations, le plus en amont possible, à la préparation de cette Rencontre régionale. C’est pourquoi nous nous permettons de vous solliciter pour participer à la prochaine réunion de préparation de la Rencontre régionale qui aura lieu vendredi 7 mars à 9 h 30 au Conseil régional Rhône Alpes, 78 route de Paris à Charbonnières les Bains en salle 2/3.

Nous vous remercions d’avance de bien vouloir nous faire savoir si vous êtes intéressés par notre proposition de participer à préparation de la Rencontre régionale et quelle contribution vous envisageriez d’apporter à cette occasion, sachant qu’un appel à projet sera prochainement lancé, sur la même thématique que la Rencontre régionale, qui permettra ainsi aux associations qui souhaitent contribuer d’être soutenues financièrement.

2 commentaires:

Pablo a dit…

Je pensais que tu avais quitté la démocratie participative mise en place par la région rhone-alpe.

Tu as changé d'avis ou bien tu saisis une opportunité ?

paysan bio a dit…

c'est plus compliqué que ça.

comme je fais partie du groupe des 22,(démocratie participative ascendante) je participe à plusieurs expériences de démocratie participative.

j'ai émis des réserves et je me suis retiré de deux de ces expériences.
la première,je l'ai quitée sans fracas:
j'ai commencé à participer à la préparation des rencontres mondiales.
au cours de cette préparation il y a eu une commission politique qui a CHOISI les thèmes à aborder.
les thèmes étaient très à gauche,je suis très à gauche mais je considère que la démocratie participative ne doit pas être captée par nous car dans ce cas,elle perd toute sa crédibilité.
les idées de droite doivent aussi pouvoir être discutées et en présence de gens de droite.
je me suis désolidarisé de la préparation mais j'ai participé aux rencontres et j'ai vécu des moments assez géniaux

la seconde expérience que j'ai quité:le CTEF.
là j'ai fait un maximum de bruit autour de cette démission.
mon but était d'interpeller la région sur ce qui se passe sur les territoires.
j'estime que 80% des citoyens ont quitté l'expérience.
et ON a tout fait pour les décourrager.
il y a 2 directions régionales qui gèrent les CTEF.
la direction de la formation professionnelle se fout comme de sa première chemise de la présence des citoyens.
on a tous plus ou moins pensé ,au départ que l'EMPLOI-FORMATION était un service public mais en fait,on s'est rendu compte que pour les autres participants,ce n'est qu'un énorme gateau à se partager.
l'efficacité et la justice dans l'utilisation de ces fonds est le cadet de leurs soucis.
même avec la motivation que j'avais au départ,le gouffre entre la situation que je vis ,les situations que je cottoie tous les jours et le DISCOURS D'AUTO-SATISFACTION des professionels est INTOLERABLE.
personnellement j'en arrive à remettre en cause l'existence même des CTEF:RUINEUX ET INUTILES.

si ça intéresse quelqu'un,je peux mettre en ligne le compte-rendu de la réunion qui a eu lieu entre la région et les citoyens des CTEF:vous verrez que je n'ai pas mâché mes mots et les autres citoyen(nes)non plus.

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.