Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

dimanche 1 juillet 2007

pourquoi je vous raconte tout ça?

parce que je suis inquiet face à la volonté de certains de mettre en place une
AGRICULTURE BIOLOGIQUE INDUSTRIELLE.

en bretagne,la Saveol,coopérative des paysans adeptes des pires techniques industrielles pour faire pousser les légumes,commercialise des variétés de tomates type "coeur de boeuf " parce qu'elles sont repérées par les cients comme ayant du goût.
mais ils ne remettent pas du tout en question leur modèle chimique de production.
ils ne mentent pas délibérément sur le produit mais ils profitent d'une absence d'information des consommateurs qui ont associé ces variétés à des modes de production bio.

quand le consommateur sera déçu par le goût de ces totates dopées aux nitrates,qui sera désigné comme responsables de la tromperie ?
les producteurs bios.
------------------------------------------------------------------------------------------------

Fronde ecologiste contre une reglementation de l'UE sur l'appellation bio, Le Monde avec AFP, 13/06/07

La nouvelle reglementation concernant les produits bio, decidee mardi 12 juin a Luxembourg par les ministres de l'agriculture des Vingt-Sept, suscite de vives critiques. Apres Greenpeace, qui a estime mardi que cette nouvelle reglementation "met en danger le secteur de l'agriculture biologique", c'etait au tour mercredi des Verts et du Mouvement ecologiste independant (MEI) de denoncer ces nouvelles normes.
En cause, notamment, la tolerance accordee par Bruxelles a des traces d'organismes genetiquement modifies (OGM) dans les produits bio. Apres un an et demi de negociations, les Vingt-Sept ont en effet decide qu'un produit fini devra contenir au moins 95 % (en masse) d'ingredients biologiques pour beneficier de cette appellation, au lieu de 70 % precedemment. Mais ces ingredients pourront egalement contenir des traces d'OGM avec une tolerance de 0,9 % au maximum.

"L'Europe vient amoindrir le label bio"
Pour la Commission europeenne, c'est une mesure de bon sens pour proteger les producteurs de bio contre des contaminations accidentelles d'OGM. Ces derniers devront toutefois prouver que la contamination ne resulte pas d'une negligence de leur part.
Mais les ecologistes ne l'entendent pas de cette oreille. Pour Yann Werling, porte-parole des Verts, "c'est la credibilite du bio qui est menacee aupres des consommateurs". "L'Europe vient amoindrir le label bio pour permettre la tromperie des consommateurs et le developpement d'une filiere bio moins regardante, de type industriel", ajoute-t-il en estimant que l'agriculture et la nourriture biologiques sont "en danger".
"En imposant cette nouvelle reglementation, l'Union europeenne ne tient pas compte des avertissements de nombreux scientifiques quant aux effets potentiellement nocifs des OGM sur la sante", ecrit de son cote Monique Marquet, vice-presidente a l'environnement du MEI dans un communique. L'UE "prend le risque de destabiliser totalement les agriculteurs qui ont fait l'effort de se lancer dans l'agriculture biologique et, en trompant le consommateur, de diminuer encore la confiance des populations vis-a-vis des instances europeennes", ajoute-t-elle.

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.