Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 12 octobre 2007

information étonnante pour qui connait le probème

La FNSEA prete a accepter un gel provisoire des semences OGM, AFP, 11/10/07

Paris (AFP) - 22h02 - La FNSEA, principal syndicat agricole, s'est declaree prete a accepter un gel "provisoire" de la commercialisation des semences OGM jusqu'au vote d'une loi, un revirement de sa position a deux semaines de la table ronde du "Grenelle de l'environnement".
"Je suis pret (a accepter) le principe d'un gel des OGM jusqu'au vote d'une loi permettant de clarifier leur statut et les conditions de leur exploitation en France", a indique Jean-Michel Lemetayer, le president de la FNSEA, cite sur le site internet de la Tribune.
Contactee par l'AFP, la FNSEA a confirme ces propos, precisant toutefois que le syndicat n'accepterait ce gel "qu'a condition que le texte prenne effet avant les prochains semis du printemps".
La FNSEA etait jusqu'a present radicalement opposee a cette idee de gel. Elle avait menace de se retirer definitivement du "Grenelle de l'environnement", a la suite d'informations de presse parues dans Le Monde fin septembre et evoquant un projet de gel.
Le debat sur les organismes genetiquement modifies, qui divise les Francais depuis dix ans, est un des principaux themes du "Grenelle de l'environnement" qui se tiendra entre le 24 et le 26 octobre. Cependant, un consensus s'est dessine sur le principe d'une nouvelle loi et la creation d'une Haute autorite.
Le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo promet une loi "avant la fin de l'annee" et meme "le plus rapidement possible". Le ministre de l'Agriculture Michel Barnier souhaite egalement l'adoption d'une loi "le plus rapidement possible".
Mais pour le moment, aucune date n'est encore fixee.
Le gouvernement souligne toutefois qu'il faut que la legislation francaise soit en "coherence avec les partenaires europeens" de la France. La Commission europeenne avait reaffirme fin septembre que la legislation europeenne n'autorisait pas un Etat ou une region a "geler" la culture d'organismes genetiquement modifies, comme la possibilite en est evoquee en France.
L'annonce de la FNSEA est a relativiser, puisque les 22.000 hectares de mais OGM sont deja recoltes et les prochains semis n'auront lieu qu'au printemps. "Mais c'est symbolique et fort. Cela a beaucoup d'importance pour le consommateur", a commente a l'AFP Marie-Christine Blandin, senatrice verte du Nord, et co-presidente du groupe de travail sur la biodiversite, du Grenelle de l'environnement.
Pour Lylian Le Goff, representant de la Federation France Nature Environnement (FNE, 3.000 associations) a l'intergroupe de travail sur les OGM, "c'est une nouvelle considerable".
"C'est exactement ce qu'on demandait", s'est-il felicite. "Cependant, (la FNSEA ) met la pression sur le gouvernement pour que la loi soit la plus permissive possible: ils esperent ainsi pouvoir continuer en toute quietude alors que nous souhaitons un moratoire technique de fait, sans recourir necessairement a ce terme".
"Le plus important est que cette loi soit debattue a la prochaine session parlementaire, le gouvernement doit l'inscrire", a-t-il insiste.
L'association Greenpeance a salue la decision de la FNSEA, qui montre que le syndicat "est a l'ecoute de sa base et de la societe", selon Yannick Jadot, le porte-parole de Greenpeace France et de l'Alliance pour la planete (80 associations).
"Maintenant, s'il s'agit de traduire une loi a minima qui permette des semis (d'OGM) des mars, alors nous ne sommes pas d'accord. Notre revendication forte est que le droit de produire et de consommer sans OGM soit inscrit dans la future loi", a-t-il ajoute.<http://www.tv5.org/TV5Site/info/article-La_FNSEA__prete_a_accepter_un_gel_provisoire_des_semences_OGM.htm?idrub=14&xml=071011220215.dwg0sa2a.xml>

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.