Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

vendredi 12 octobre 2007

mais ,en fait la FNSEA avait des informations que les autre n'avaient pas

la négociation s'est faite en sous main.
la FNSEA qui fait un geste:c'est bon pour son image au moment où Bové fait pression:
"il marche pour rien"

mais ce que SAVAIT la FNSEA avant de faire sa proposition:

Evenement. Les mesures qui vont faire pschitt, Liberation, 11/10/07

Hier, Liberation s’est procure le document de travail du ministere de l’Ecologie, du Developpement et de l’Amenagement durable. Les negociations finales - qui se derouleront les 24 et 25 octobre - devraient deboucher sur des mesures fortes (plan thermique de grande ampleur dans le batiment, rupture dans la politique des transports, structuration de la filiere bio, retrait des substances dangereuses a negocier ...). Pas assez consensuelles, trop contraignantes ou impopulaires, d’autres, en revanche, ne feront pas partie du bouquet final :
- L’abaissement de la vitesse sur les autoroutes de 130 a 120 km/h. La mesure enerve des deputes en vue des municipales.
- L’eco-pastille avec bonus-malus sera « discutee», mais elle peut sauter tout comme la taxe carbone, jugee complexe a mettre en place et repoussee aux calendes grecques... « Elle n’est plus defendue au niveau de l’executif», analyse un expert.
- Le gel des cultures des OGM avant l’elaboration d’une loi.
<http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/283945.FR.php>

c'est facile de jouer quand on a des cartes dans la manche!

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.