Blog sur la production de framboises biologiques avec une méthode utilisant les "mauvaises herbes" comme engrais-paillage. la technique est une amélioraion du BRF:"Bois,Rameaux Fragmentés". elle nécéssite très peu de matériel donc très peu d'investissement; elle ne nécéssite pas non plus de travail de force style bêchage ou passage de motoculteur. en double-cliquant sur les photos,vous verrez mieux les détails. pour laisser un commentaire, choisir l'identité anonyme.

lundi 8 octobre 2007

une pub pour Fabrice qui s'est attaqué à un gros morceau.chapeau

Sur la pile. L’actualite en livre. Pseudo-biocarburants, Liberation, 05/10/07

La faim, la bagnole, le blé et nous. Une denonciation des biocarburants de Fabrice Nicolo, Ed. Fayard.
C’est un coup de poing qui fait voler en eclats la propagande menee en faveur des biocarburants. Ble, colza, tournesol au Nord ; soja, mais, palmier a huile ou canne a sucre au Sud sont presentes comme une panacee ecologique, une reponse verte a l’epuisement des ressources petrolieres. Le livre pamphlet de Fabrice Nicolino, journaliste au magazine Terre sauvage, demonte les contre-verites enrobant ce qu’il appelle des «armes de mort». L’auteur s’en prend au mot biocarburant. «Falsification», dit-il, car leur production necessite un usage massif d’engrais et de pesticides, prolongeant ainsi une agriculture industrielle nefaste a l’environnement. De plus, c’est au prix du massacre des dernieres forets tropicales que deferlent les biocarburants. Entre 1985 et 2000, le developpement des plantations de palmiers a huile a ete responsable de 87 % de la deforestation en Malaisie. Quant a l’Indonesie, deuxieme producteur mondial, elle a perdu 72 % de sa surface forestiere primaire. En outre, reputes economes en emission de gaz a effet de serre, les biocarburants se revelent, selon divers etudes (dont celles de Paul Crutzen, Nobel de chimie), plus nefastes pour le climat que le petrole ! Le pire semble, aux yeux de Nicolino, le risque d’aggravation de la faim dans le monde. Le boom de ces carburants, avec la flambee des cereales, destabilise deja le marche mondial de l’alimentation. Dramatique pour les 2,7 millions d’hommes qui vivent avec moins de deux dollars par jour. La concurrence s’annonce fatale entre les cultures vivrieres et celles destinees aux voitures.
<http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/282737.FR.php>

son blog:http://fabrice-nicolino.com/biocarburants/

Aucun commentaire:

archives

Qui êtes-vous ?

paysan bio producteur de framboises biologiques. passionné par mon métier. mais gêné par le fait qu'il ne procure pas un revenu suffisant pour faire vivre correctement ma famille. c'est elle la priorité,donc je vais certainement changer de métier.